in ,

Une Tesla en mode Autopilot percute une voiture de police

tesla autopilot voiture police accident

Une Tesla a percuté un véhicule de police à Los Angeles, alors que le mode Autopilot était activé. Un nouvel incident qui vient entacher l’industrie naissante des véhicules autonomes.

Elon Musk a-t-il programmé l’intelligence artificielle des voitures Tesla pour se rebeller contre les autorités ? On pourrait presque le penser, suite à l’étrange incident survenu le 29 mai 2018 à Los Angeles.

Une berline Tesla en mode Autopilot a soudainement heurté une voiture de police garée sur le bas côté de la Laguna Canyon Road. Comme le montrent les images mises en ligne sur Twitter par la police, les deux véhicules sont dans un triste état. Fort heureusement, l’officier de police n’était pas dans sa voiture au moment des faits. De son côté, le conducteur de la Tesla n’a été que légèrement blessé.

Pour l’heure, Tesla ne s’est pas encore exprimé au sujet de cet accident. Il faudra attendre que l’entreprise prenne la parole pour comprendre ce qui s’est passé.

Tesla ne s’est pas encore exprimé concernant cet accident

Pour rappel, ce n’est pas le premier accident de la route provoqué par le logiciel Autopilot de Tesla. En mars 2018, une voiture de la marque avait heurté un séparateur. L’automobiliste avait fini par succomber à ses blessures.

Quelques jours plus tôt, un véhicule autonome Uber avait également provoqué la mort d’un piéton. Au total, on dénombre à ce jour quatre accidents fatals provoqués par les voitures autonomes.

Ces accidents provoquent la colère, mais aussi la méfiance du grand public à l’égard des véhicules autonomes. Ils ont pour effet de semer le doute quant à la fiabilité de cette technologie. Même si un ordinateur a moins de chance de commettre des erreurs qu’un chauffeur humain, le risque zéro n’existe pas et cette vérité est difficile à accepter…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *