in

Trop rapide sur sa moto électrique, ce pilote se fait virer d’une course !

pilote course moto électrique

Ce pilote de moto électrique a failli être éjecté d’une course en Nouvelle-Zélande, pour une raison bien particulière : il était trop rapide. En effet, dans le monde étourdissant des motos électriques, la vitesse est essentielle. Toutefois, elle peut parfois devenir une épée à double tranchant.  

Les motos électriques ont gagné en popularité grâce à leur impressionnante accélération instantanée. Cette caractéristique les distingue de leurs homologues à combustion. Dans cette quête de vitesse, un pilote passionné a décidé de tester les limites de sa moto électrique sur un circuit. Cependant, tout ne s’est pas passé comme prévu. Cette histoire surprenante se déroule en Nouvelle-Zélande. Un célèbre vidéaste a emmené sa moto électrique Energica Eva Ribelle RS sur un circuit de course.

En quête de vitesse, ce pilote engage une course avec sa moto électrique

Un pilote intrépide et Youtubeur a décidé de se lancer dans la course au guidon d’une moto électrique. Le véhicule en question, une Energica Eva Ribelle RS, est connu pour sa puissance remarquable. En effet, cette dernière a une puissance de 126 kW, un couple de 215 Nm, une vitesse de pointe de 200 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en seulement 2,6 secondes. Une bête de course électrique prête à rugir sur la piste.

Pour pimenter le défi, le pilote a parcouru plus de 650 km pour rejoindre le circuit, ajoutant une dose d’aventure à son exploit. Ce n’était pas la première fois qu’il réalisait un tel exploit, puisqu’il avait effectué un voyage similaire il y a 3 ans. Une fois sur place, l’excitation était palpable, mais le temps pluvieux a ajouté un élément imprévu à l’équation.

Malgré les conditions difficiles, le conducteur a décidé de relever le défi. Après avoir effectué quelques réglages sur le système de contrôle de la traction pour améliorer l’adhérence sur la piste mouillée, il se lance dans une série de runs éblouissants. Dès sa première tentative, il franchit la ligne d’arrivée avec un temps impressionnant de 11,1 secondes. Cette performance est remarquable pour une moto de série.

Un pilote de course trop rapide

La véritable surprise est survenue lors de la deuxième tentative. Le pilote a repoussé les limites en enregistrant un chrono fulgurant de 10,9 secondes. Une prouesse qui aurait dû être célébrée s’est transformée en déception. En fait, les officiels de la piste ont informé le pilote que son temps en dessous de 11 secondes n’était pas autorisé sans une licence de course spéciale.

La nouvelle a créé un émoi dans le monde de la moto électrique. Elle met en lumière le défi constant entre la quête de vitesse et les règles strictes des courses officielles. Le pilote, bien que déçu, a partagé avec humour l’ironie d’être expulsé d’une course pour avoir été « trop rapide ». Cette expérience marquera le monde de la moto électrique. Elle soulève également des questions sur l’évolution de la réglementation dans ce domaine en plein essor.

Ainsi se termine cette saga électrisante d’un pilote de moto électrique expulsé d’une course pour avoir défié les lois de la vitesse. Elle met en valeur les défis uniques auxquels sont confrontés ceux qui osent repousser les limites. La quête de la vitesse, bien que passionnante, réserve parfois des surprises inattendues sur la piste de l’électrification.

Étiquettes :

Inte LG SP TEST Youtube

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *