in

Moto ou scooter électrique : comment faire son choix ?

moto ou scooter électrique

Faire le choix entre une moto et/ou un scooter électrique relève avant tout d’un compromis entre le besoin de l’utilisateur et la performance du modèle. Pour appréhender les différentes facettes de ce choix, examinons les caractéristiques techniques qui différencient une moto et un scooter électrique.

Sensible au respect de l’environnement ou animé par la volonté de réduire les frais de carburant, vous cherchez à remplacer vos deux-roues thermiques par des électriques. Mais entre un scooter et une moto électrique, quelle est la meilleure solution pour les déplacements en ville ? La réponse à cette question se trouve ci-après.

Scooter ou moto électriques : lequel choisir pour les déplacements en ville ?

Dans un futur proche, les scooters et motos électriques occuperont une place prépondérante. En tout cas, c’est ce que laissent penser plusieurs études liées aux conséquences des transports classiques sur l’environnement. 

La puissance des plus récents modèles de motos s’avère particulièrement intéressante. Ils proposent une autonomie accrue en raison de leur batterie fixe. Quant aux scooters électriques, la plupart des modèles en vente sont des équivalents 125cc accompagnés d’une batterie amovible.

Ainsi, comme les modèles thermiques, les scooters électriques sont plus compacts et plus légers par rapport aux motos. Voilà pourquoi le scooter se présente comme le plus adapté à la ville, en raison de sa maniabilité. Certes, la puissance motrice reste plus faible, mais les exigences en ville sont moindres.

L’autonomie plus courte du scooter ne pose pas autant de problèmes que prévu étant donné que la batterie peut être enlevée. Celle-ci peut être rechargée facilement à domicile ou au travail, surtout lorsque la station de charge est moins dense.

Toutefois, choisir entre un scooter et une moto électrique dépend des préférences personnelles. Voici les caractéristiques qui peuvent influencer ce choix.

Scooter ou moto électriques : les différences principales ?

Un niveau d’autonomie différent

La moto électrique a la réputation de couvrir une plus grande distance par rapport au scooter électrique. Mais en réalité, l’autonomie de ces deux roues est à peu près la même et varie en fonction de la capacité de leur batterie.

Un scooter ou une moto peut s’équiper d’une batterie amovible ou fixe. Plus grande, la batterie fixe est difficile à transporter. Cependant, grâce à sa plus grande taille, elle a une durée de vie supérieure à celle offerte par une batterie amovible. Pour autant, cette dernière a l’avantage de favoriser la recharge, puisqu’elle peut être extraite et rechargée partout, ce qui constitue un atout non négligeable en ville.

À noter toutefois que cette autonomie dépend aussi de la puissance de la motorisation.

Niveaux de puissance différents

Il existe différents niveaux de puissance qui doivent être choisis en fonction des besoins de l’utilisateur :

  • pour la circulation urbaine, une puissance de 4 kW  soit un équivalent 50 cc ;
  • si vous souhaitez rouler hors agglomération, il est préférable de choisir une puissance comprise entre 4 et 8 kW, soit 125 cm3 ;
  • plus de 8 kW pour rouler sur des voies rapides.

Équipement

Comme pour une voiture, les équipements de sécurité et de confort d’une moto ou d’un scooter électrique varient en fonction du modèle. De fait, il faut choisir le deux roues adéquat en tenant compte des besoins.

L’ABS, ce mécanisme indispensable pour tous les scooters et motos électriques 125cc est un must. En effet, ce dispositif prévient tout risque de blocage lors des brusques freinages en permettant de garder un certain contrôle sur le véhicule. Dans ce contexte, une moto ou un scooter équipé de ce dispositif est recommandé, peu importe sa puissance.

En complément, les deux roues électriques puissantes bénéficient d’un antipatinage, capable de limiter efficacement la perte de traction au moment du démarrage. Cette caractéristique se révèle tout particulièrement utile pour les modèles électriques performants utilisant pleinement leurs capacités à faible niveau de régime.

Côté pratique

Pour les aspects pratiques, il faut surveiller le compartiment de rangement et le coffre. En effet, les scooters thermiques bénéficient généralement d’un coffre capable de loger 2 casques, alors que les motos ne disposent qu’un espace réduit sous la selle. Celui-ci ne permet de stocker qu’un antivol à disque ou en U.

D’autre part,  les scooters perdent leur espace au profit des batteries tandis que la moto électrique comprend un coffre à la place du faux réservoir. Cet espace de rangement peut accueillir les prises et les câbles requis pour la recharger. Aussi, ce coffre peut contenir divers accessoires comme les imperméables, mais pas beaucoup plus. En fonction de la configuration retenue et le nombre de batteries, les dimensions du coffre pourront varier pour les mêmes modèles.

Sachez également que la plupart des deux-roues électriques bénéficient le plus souvent des caractéristiques connectées pour personnaliser la conduite depuis une application dédiée. De fait, il devient possible de paramétrer les modes de conduite et les niveaux d’assistance, de vérifier le niveau de la batterie, de localiser le véhicule.

Scooter ou une moto électrique : les différents permis

La conduite des deux-roues électriques, qu’il s’agisse de scooters ou de motos, requiert un permis distinct. Découvrez les 4 catégories existantes.

Permis AM

Le permis AM, anciennement appelé BSR, autorise la conduite du cyclomoteur. Ce brevet est accessible aux adolescents âgés de 14 ans qui suivent une formation de 8h. Il s’agit du seul permis qui ne soit pas lié à un système de points. Mais si vous pensez que votre enfant de 14 n’a pas besoin d’une moto pour se déplacer en ville, vous pouvez trouver dans notre comparatif trottinette électrique, un deux-roues électrique à son âge.

Quant à ceux qui sont nés avant janvier 1988, ils n’ont pas à présenter un permis ou à suivre une formation, bien qu’elle soit conseillée pour une meilleure sécurité.

Le permis AM permet de piloter une moto ou un scooter d’une puissance inférieure à 50 cc (ou équivalent électrique) à une vitesse maximale de 45 km/heure. En général, les deux roues électriques disposant d’un moteur 4000 watts (W) ou moins respectent cette restriction.

Permis A1 ou B avec 7 h de formation

Le permis A1 peut être obtenu dès l’âge de 16 ans. Il permet de piloter une moto ou un scooter électrique 125cc cylindré (ou équivalent) d’une puissance de moins de 11 kW

Les titulaires d’un permis B ont également accès à cette catégorie. À noter qu’ils doivent être titulaires de ce permis depuis 2 ans minimum et avoir suivi 7 heures de formation. Ceux qui ont obtenu leur permis avant le 1er mars 1980 sont dispensés de cette formation.

Permis A et A2

Désormais, le permis A2 devient une condition obligatoire pour piloter une moto 125cc et plus. Accessible aux jeunes de 18 ans, il permet de conduire un scooter ou une moto de 35 kW dont le ratio puissance/poids ne dépasse pas les 0,2 kW/kg. De même, il autorise la conduite d’une moto « bridée » avec une puissance de 70 kW.

Le délai d’un permis A2 étant de 2 ans, il faut alors suivre une formation de 7 heures supplémentaire pour décrocher le permis A. Dès que toutes ces conditions ont été remplies, il devient possible de piloter tout type de 2 roues et ce, sans contrainte de cylindrée, de vitesse ou de puissance.

Moto ou scooter : les avantages d’adopter les deux-roues électriques

Outre le fait de pouvoir se garer gratuitement dans la capitale, les motos ou scooters électriques offrent certains arguments contre les modèles à combustion.

Écologique

Ne nécessitant ni explosion ni énergie fossile, les deux roues électriques sont plus respectueuses de l’environnement. Ellesne rejettent pas de CO2 ou des particules fines. En plus, comme le moteur est silencieux, il peut être démarré même au petit matin, à 5 heures du matin, sans risque de déranger le voisinage. Par ailleurs, les faibles vibrations du moteur rendent la conduite plus agréable.

Économique

Comptant peu de composants mécaniques mobiles, les deux-roues électriques ne demandent que peu d’entretien. Finies les vidanges ou les révisions onéreuses, contentez-vous de vérifier l’état de vos pneus et celui des freins. En plus, les chaînes n’ont pas besoin d’être graissées ou resserrées. En effet, la majorité des motos et scooters électriques utilisent une courroie.

Toutefois, faites attention, les deux-roues électriques ont besoin d’entretien. En effet, il faut vérifier les pneus, les freins, les tuyaux et les raccords au sol.

Performant

En ce qui concerne les performances, un moteur électrique profite de son couple élevé. Celui-ci étant délivré depuis le plus petit tour/minute, il confère aux véhicules électriques une véritable poussée surprenante de nombreuses personnes aux feux rouges, notamment les moteurs à combustion. Ne comportant aucune pièce amovible, les moteurs électriques ont moins d’inertie rendant la conduite plus fluide.

Scooter et moto électriques : quel est le meilleur modèle à choisir ?

Vous êtes à la recherche du meilleur scooter ou de la meilleure moto électrique ? Choisir la meilleure des deux roues électriques se révèle plus aisé lorsque nous disposons de quelques informations sur les caractéristiques techniques. Voici les choix de la rédaction en ce qui concerne ces deux engins.

Super Soco TC Max : la moto électrique surpuissante

© Go2Roues.com

Le TC Max de Super Soco est un équivalent 125cc élégant et amusant à conduire. Mais pour la conduire, il faut être titulaire du permis B. Cette moto électrique représente le meilleur choix pour les utilisateurs ayant un budget limité. En effet, vendu à seulement 5 590 €, lors de son achat, on peut bénéficier d’une prime écolo de 2310 € max.

Ce deux-roues électrique combine une batterie de 3,24 kWh et un moteur puissant. Bénéficiant d’une vitesse maximale de 100 km/h, la moto permet de rouler sur les voies rapides à 90 km/h. Sa batterie amovible peut assurer un trajet réel de 60 km dans une circulation mixte. Il faut 7 à 8 heures pour la recharger.

Rider 5000W : le scooter électrique idéal pour les longs trajets  

© Go2Roues.com

Le Rider 5000W compte parmi les scooters électriques les plus puissants du marché. Équipé d’une batterie amovible, ce modèle 125cc permet de rouler sur une distance record de 100 km. Son moteur de 5 kW lui permet de se déplacer à une vitesse de 95 km/heure.  

Le Rider 5000 W bénéficie d’un système CBS ou un frein à disque couplé. Ce dispositif permet de réduire considérablement les délais de freinage et facilite la conduite quel que soit le type de terrain. 

Par ailleurs, ce scooter électrique a été pensé pour un usage en ville. De plus, elle peut accueillir des utilisateurs de toutes tailles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *