in

WTF : En Chine, un arroseur de piétons qui traversent la route illégalement

borne intelligente arrosent pietons en chine

WTF – La Chine a installé depuis le début du mois d’avril un système insolite pour empêcher les piétons de traverser la route illégalement. De grandes bornes jaunes autour des routes arrosent les citoyens les moins respectueux du code de la route.

Alors que les Etats-Unis fabriquent des robots tueurs calmars, la Chine fabrique des pistolets à eau. Le gouvernement chinois ne supporte plus les incivilités des piétons en ville. Ces derniers ne se gênent pas de traverser la route illégalement, alors que les feux de circulation affichent la lumière rouge. Afin d’apprendre les bonnes manières à ses concitoyens, Pékin a mis en place des arroseurs intelligents aux abords des trottoirs. Ces derniers lancent de l’eau à forte pression sur tout ceux qui comptent traverser la route alors que le feu n’est pas vert.

Des bornes intelligentes à reconnaissance faciale

Ces bornes/pistolets à eau high-tech sont équipées d’un système de reconnaissance faciale. Si l’appareil arrive à vous reconnaître, il hurlera votre nom et prénom en public pour vous humilier. Ajoutez à cela, qu’un message est diffusé au moment où l’eau jaillit. « S’il vous plaît ne pas traverser les rues. La traversée est dangereuse ». Un communiqué de presse chinois assure que le système est écologique et propre. L’eau utilisée est traitée et nettoyée chaque jour.

« La température interne des bollards est fixée à 26 ° C et les travailleurs les rempliront d’eau propre tous les jours afin de ne pas avoir à se soucier de la pollution ou d’attraper un rhume. »

– D’après un communiqué de presse du gouvernement chinois.

Les réseaux sociaux s’embrasent au sujet des arroseurs d’eau intelligents

bornes intelligentes pour empecher les pietions de traverser la route en chine

Critiquer ouvertement le gouvernement en Chine est très risqué. Pourtant cela n’a pas empêché de nombreux internautes à se poser des questions sur l’utilité toute relative d’un tel système qui aurait coûté 167 000 euros d’argent public. L’initiative permettra peut être de sauver de nombreuse vies. Ou peut être que cela sera complètement inutile.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *