in ,

Suresnes inaugure sa nouvelle piste cyclable : un joyau pour les cyclistes

Le conseil départemental des Hauts-de-Seine a inauguré un nouveau tronçon de piste cyclable d'un kilomètre sur le boulevard Washington à Suresnes.

Le département des Hauts-de-Seine poursuit son offensive en faveur du vélo avec l'inauguration d'une nouvelle piste cyclable à Suresnes. D'une longueur d'un peu moins d'un kilomètre, cette infrastructure flambant neuve sépare de façon nette les cyclistes des automobilistes et des piétons, offrant ainsi une sécurité accrue à tous les usagers de la route. Les cyclistes évoluent sur une voie surélevée, bien distincte de la chaussée réservée aux automobilistes et du trottoir dédié aux piétons. Une bande de verdure vient même apporter une touche végétale à cet aménagement des plus soignés.

Un plan de 150 millions d'euros

Cet aménagement n'est que la première pierre d'un vaste chantier baptisé « plan vélo« . D'ici 2028, pas moins de 120 kilomètres de pistes cyclables devraient voir le jour dans les Hauts-de-Seine, pour un budget avoisinant les 150 millions d'euros. Un investissement considérable, qui démontre l'engagement résolu du département en faveur de la bicyclette.

YouTube video

Le mouvement est déjà bien lancé puisque 19 kilomètres ont d'ores et déjà été aménagés. Par ailleurs, pas moins de 40 kilomètres supplémentaires sont actuellement en phase de préparation opérationnelle ou de travaux. On peut citer, entre autres, des portions à Asnières, Gennevilliers, Châtenay-Malabry ou encore Suresnes et Saint-Cloud. Certains projets sont particulièrement ambitieux, à l'image de cette passerelle suspendue prévue au niveau du pont d'Asnières, pour un coût de 11 millions d'euros.

La concertation, ingrédient indispensable

Pour mener à bien ces chantiers d'envergure, le département a décidé de s'appuyer sur l'expertise des associations d'usagers. Une approche saluée par les cyclistes, qui se félicitent du dialogue engagé autour du plan vélo. « Nous travaillons avec les villes et les associations pour trouver à chaque fois des compromis intelligents », souligne d'ailleurs Georges Siffredi, président du département.

Si la dynamique semble bien enclenchée dans les Hauts-de-Seine, un point noir persiste : la connexion avec Paris. Plusieurs associations regrettent l'inertie de la ville pour sécuriser les aménagements cyclables à la frontière. Une pétition a même vu le jour, réclamant des travaux de rénovation et de mise en sécurité. Un qui promet encore quelques escarmouches.

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *