in ,

Vélo électrique vs vélo à assistance électrique : quelles différences ?    

vélo électrique vs vélo à assistance électrique

Pour la plupart des internautes, le « vélo électrique » vs « vélo à assistance électrique » sont des appellations identiques. Cependant, les amateurs invétérés reconnaissent qu'il existe une différence notable entre ces deux roues. Cet article vous informe sur ces différences.

Depuis leur apparition, les vélos électriques ont séduit beaucoup de personnes, que ce soit à cause de leur conception écologique ou de leur esthétique et leur praticité. Or, il faut souligner que les vélos électriques se déclinent en deux différents types : le vélo à assistance électrique ou VAE ou / et le vélo électrique traditionnel. Connaître en détail ce qui les distingue permet de mieux choisir le modèle qui vous correspond le plus. Alors, poursuivez votre lecture et découvrez ce qui différencie un vélo électrique d'un vélo à assistance électrique.

Vélo électrique vs vélo à assistance électrique : moteur

Pour commencer ce “ vs “ entre le vélo électrique et le vélo à assistance électrique, il est important de préciser que ces deux roues ont un fonctionnement différent. Bien qu'ils aient des éléments en commun, la principale différence concerne le moteur.

En effet, un VAE bénéficie d'un moteur assisté dit intelligent. À cet effet, le démarrage ou l'arrêt du vélo est conditionné par le coup de pédale. Ce phénomène correspond à ce que l'on appelle le pédalage assisté. Par contre, un vélo électrique standard avance même si l'utilisateur cesse de pédaler.  

Pédalage assisté : qu'est-ce que c'est exactement ?

L'assistance au pédalage se traduit par l'arrêt automatique du moteur lorsqu'un cycliste ne pédale plus. Cette fonction constitue une avancée technologique importante pour les vélos électriques. Comme énoncé précédemment, on le qualifie de moteur plus intelligent en raison de son capteur sensoriel. En fait, ce détecteur analyse comment le cycliste pédale et réagit en fonction.

Simultanément, l'utilisateur n'a pas de mouliner ni d'accélérer trop fort pour déclencher ce mécanisme. Il n'a qu'à pédaler doucement pour maintenir son rythme.

Autrement dit, le cycliste a la possibilité de définir à quelle allure il souhaite rouler. En effet, il se sert du mode d'assistance pour définir par lui-même l'effort à fournir. Une autre technique que le modele non assisté n'offre pas. En effet, ces modèles standards avancent dès que le moteur a été activé, et ce même si vous ne pédalez pas.  

Assistance au pédalage : ses avantages

Cette question mérite d'être abordée dans cet article porté sur le vélo électrique vs le vélo à assistance électrique. En fait, rappelons qu'un vélo à motorisation intelligente ne fonctionne pas en continu. Grâce au pédalage assisté, la batterie a un cycle plus long puisque la fréquence des recharges sera réduite comparée à celle observée sur un vélo électrique classique. Ainsi, vous économiserez plus d'argent.

Par ailleurs, cette technologie permet de bénéficier d'une grande autonomie. En fait, dans notre comparatif de vélos électriques, on observe que la distance qu'un vélo électrique ordinaire peut varier entre 40 km et 50 km. Pour un VAE, ce chiffre grimpe à 150 kilomètres, voire plus pour certains modèles

L'utilisateur d'un VAE peut se passer d'une deuxième batterie s'il a l'intention de faire un long trajet. Bénéficiant d'une autonomie bien plus importante, il peut facilement atteindre le lieu de destination. En ce qui concerne le vélo électrique, qui consomme beaucoup d'énergie, une seconde batterie se révèle indispensable en cas de longues distances. Sinon, il faut que le cycliste s'arrête régulièrement pour faire recharger la batterie.

Vélo électrique vs vélo à assistance électrique : comparaison de la vitesse

C'est au niveau de la vitesse que le vélo électrique classique se démarque du VAE. En fait, son moteur autonome permet d'atteindre une vitesse plus élevée, qui peut aller jusqu'à 45 km/h. Cette vitesse est idéale pour ceux qui sont toujours pressés ou ceux qui peinent à être à l'heure au travail. En effet, cette performance leur évite d'être en retard.

Pour les VAE, la situation est tout à fait différente puisque la vitesse maximale autorisée est de 25 km/h. Précisons qu'il ne s'agit pas d'un inconvénient. Autant la considérer comme un atout permettant à un cycliste de seconder son pédalage afin d'éviter de produire des efforts notables durant son périple. De plus, arrivé à sa destination, il ne se fatigue pas ou mouille ses habits par la transpiration.

En plus, cette vitesse assure la sécurité du cycliste. En effet, ce dernier peut contrôler la vitesse à laquelle il roule. Sans oublier que le dispositif juridique concernant les utilisateurs de vélos à assistance électrique est moins contraignant par rapport à celui qui concerne les utilisateurs de vélos électriques traditionnels.

Vélo électrique vs VAE : circulation

Le dernier critère à aborder dans ce VS entre un vélo électrique et vélo à assistance électrique concerne la voie de circulation autorisée pour ces deux engins.

Comme expliqué précédemment, un vélo électrique standard peut dépasser les 45 km/h. De fait, ce deux roues est associé à un scooter ou à une moto. Par conséquent, il est interdit sur les voies cyclables. Il doit circuler sur les routes aux côtés des cyclomoteurs, des voitures etc.

Quant au VAE, il ne dépasse pas les 25 km/h, soit la vitesse limite fixée par la législation française pour les vélos. Ainsi, il peut parfaitement circuler sur les pistes cyclables le rendant pratique pour les déplacements urbains.

Vélo électrique vs vélo à assistance électrique : le de chaque modèle

Qu'il s'agisse de la version à assistance électrique ou du modèle électrique rapide, ces vélos vous permettront de vous déplacer aisément. Ainsi, pour vous aider à faire le meilleur choix, découvrez ci-dessous le meilleur de chaque type.

Elops 500 : un VAE pour les chemins escarpés

Si vous souhaitez disposer d'un vélo à assistance électrique capable de vous accompagner dans vos périples, Elops 500 est le meilleur vélo électrique Decathlon pour vous.

Il s'équipe d'un moteur puissant développant 45Nm de couple. Cette force permet de surmonter certaines pentes impossibles à escalader avec un vélo électrique classique.

Le pédalage incliné à 60° représente un excellent compromis pour garantir le confort et les performances. Ce vélo, par sa puissance conjuguée aux éléments d'assistance électrique, offre une autonomie suffisante pour rouler, peu importe les circonstances. En plus, ce vélo à assistance électrique figure également parmi les meilleurs au niveau de l'autonomie.

URBANBIKER VIENA : le vélo électrique de référence

L'Urbanbiker VIENA est le vélo électrique made in France adapté aux déplacements en ville. Il dispose d'une batterie au lithium de 840 Wh qui lui permet de rouler sur une distance de 160 km

En outre, ce deux-roues bénéficie d'un moteur UBK Systems fournissant un couple de 50 Nm. Il intègre un système de commande FOC de pointe. Son système de freinage hydraulique est synonyme de sécurité pendant la conduite. Côté confort, ce vélo électrique est riche en équipements. Il se distingue notamment par des poignées et une assise ergonomiques sans oublier les pneus anti crevaison Hutchinson.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *