in

Prime vélo électrique : tout ce qu’il faut savoir

prime vélo électrique

Le gouvernement français accorde une prime lors de l'achat d'un vélo électrique afin de promouvoir ce mode de transport. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur cette subvention.

Remplacer sa voiture par un vélo électrique est un choix judicieux et écologique, mais pas accessible à tout le monde. En fait, ce mode de transport, privilégié des citoyens, coûte très cher, ce qui explique pourquoi les acheteurs potentiels hésitent à l'adopter. Pour soutenir les ménages aux revenus modestes, l'État a mis en place la prime au vélo électrique. Cette dernière a été prolongée jusqu'en 2023. Découvrez les conditions requises pour en bénéficier, le montant accordé et  comment faire sa demande.

Prime vélo électrique : c'est quoi ?

En achetant un vélo à assistance électrique, l'acheteur bénéficie d'une aide financière. Appelé prime écologique, ce dispositif a été créé au départ par le décret du 16 février 2017 (n°2017-196). Quant à ses modalités d'attribution, elles sont détaillées à l'article du code énergétique D251-1-4.

Renforcée le 15 août 2022, cette aide est prolongée par le nouveau texte législatif du 27 décembre 2022 (décret n°2022-1676) jusqu'en 2023. Les barèmes du bonus ont été revus à la hausse depuis janvier 2023.

De plus, il existe 2 primes indépendantes et distinctes lors de l'achat d'un vélo électrique. Notamment l'aide locale et le bonus écologique. Ces deux types d'aides sont cumulables, cependant le bonus écologique ne nécessite pas d'aide locale.

Il faut aussi savoir que l'employeur est obligé de financer les trajets domicile-travail si le salarié se sert de son vélo électrique pour s'y rendre.

Bonus vélo électrique : pour qui ?

Le vélo électrique constitue une solution efficace pour les petits déplacements. Il favorise la transition écologique. L'aide est dans ce cas accessible à toutes les personnes âgées de plus de 18 ans résidant en France. Toutefois, elle ne peut être allouée qu'une seule fois.  

Depuis le 1er janvier, les ménages ayant un RFR (Revenu Fiscal de Référence) inférieur à 14 089 € par part peuvent bénéficier de cette aide. Soit, comme l'indique le Ministère de la Transition écologique, près de 50 % des foyers modestes.

Par ailleurs, les personnes souffrant d'un handicap peuvent accéder à la prime vélo électrique. Elles doivent pour cela percevoir des aides comme l'AEEH, PCH et l'AAH. En outre, elles doivent être titulaires d'une carte d'invalidité ou d'une carte d'inclusion mobilité.

À noter que le vélo à assistance électrique doit respecter un certain nombre de conditions notamment : être neuf, être équipé d'une batterie sans plomb, offrir une puissance de 0,25 kW maximum et disposer d'un code d'identification unique sur le cadre.

Prime vélo électrique : à combien s'élève-t-elle ?

En 2023, la somme accordée pour l'achat d'un vélo électrique atteint 40 % du prix d'achat du vélo électrique, plafonné à 300 €. Cette prime va par ailleurs augmenter pour les foyers ayant un revenu inférieur ou égal à 6 358 € ainsi que pour les personnes handicapées. Ces dernières pourront toucher 400 € lors de l'achat de vélos électriques neufs.

En outre, ce bonus peut atteindre 2 000 euros pour les vélos-cargos ou pliants.

Comment procéder pour faire la demande ?

Pour pouvoir profiter du bonus vélo électrique, il faut soumettre la demande dans les 6 mois qui suivent la facture du vélo, sur primealaconverstion.gouv.fr. Il faut par la suite suivre toutes les instructions, remplir le formulaire et y ajouter toutes les pièces indispensables, c'est-à-dire : 

  • une photocopie de la facture d'achat du vélo électrique et une pièce d'identité ;
  • une photocopie du dernier relevé fiscal ;
  • une attestation de résidence de 3 mois ;
  • un certificat d'invalidité.

En plus de la prime vélo électrique, il y a une autre subvention que l'État accorde. Il s'agit du bonus de conversion destiné à tous ceux qui s'engagent dans un processus visant à remplacer un véhicule polluant par un moins polluant.

3 des vélos électriques bénéficiant d'une prime écologique 

Envie d'investir dans un vélo électrique ? Voici le top 3 des modèles qui bénéficient de l'aide d'État.

Mad Urbain 2 : le vélo électrique à grande autonomie 

  • Caractéristiques techniques
  • Marque : Mad 
  • Type de vélo : ville
  • Poids : 18 kg
  • Autonomie : 70 km
  • Vitesse maximale : 25 km/h
  • Nombre de vitesses : 10
  • Temps de recharge : 2 h 30
  • Charge maximale : 120 kg

Avec l'Urbain 2, Mad a opté pour une plus grande autonomie et une structure plus harmonieuse. En effet, ce vélo électrique se distingue par son cadre semi-ouvert qui facilite la conduite. De plus, son guidon incurvé et réglable le rend plus confortable.

Quant à sa batterie, elle offre une autonomie de 70 km. Par ailleurs, ce vélo électrique bénéficie d'un moteur à moyeu développant un couple de 45Nm. Il est cependant plus compact et donc beaucoup moins visible. Ce modèle fait partie des vélos électriques Decathlon bénéficiant d'une prime écologique remboursant ainsi une partie du prix d'achat.

  • Autonomie satisfaisante
  • Petit écran mais complet
  • Niveau de confort moyen
  • Cadre pas entièrement ouvert

E-ST 100 : Un VTT électrique pour les randonnées en montagne

  • Caractéristiques techniques
  • Marque : ROCKRIDER
  • Type de vélo : VTT électrique
  • Poids : NC
  • Autonomie : 2 h 15
  • Vitesse maximale : 25 km/h
  • Nombre de vitesses : 8 
  • Temps de recharge : 6 h
  • Charge maximale : 120KG 

Le Rockrider E-ST 100 fait partie des vélos électriques chics dont les caractéristiques surpassent son prix. Il associe des pneus larges de 27,5 pouces à une suspension de 100 mm.  Sa batterie 380 Wh offre la capacité nécessaire pour des balades de longue durée, alors que son moteur 250W permet de rouler à 25km/h. 

À l'instar des modèles de la gamme, ce vélo électrique s'accompagne d'un affichage LCD installé près de la poignée gauche. Grâce à cet écran, le cycliste peut accéder aux commandes facilement. Compte tenu de  ces caractéristiques, ce vélo électrique pour homme offre une expérience de conduite souple. Cerise sur le gâteau, il profite de primes écologiques pour diminuer la facture tout en favorisant le passage à l'économie d'énergie.  

  • Silencieux
  • Moteur puissant ·
  • Il faut encore améliorer l'intégration du moteur
  • Contrôle des modes d'assistance difficile à manipuler pendant la conduite

540 e : un vélo électrique versatile 

  • Caractéristiques techniques
  • Marque : Riverside
  • Type de vélo : VTC électrique Homme
  • Poids : 21 kg
  • Autonomie : 90 Km
  • Vitesse maximale : 25 km/h
  • Nombre de vitesses : 10 vitesses 
  • Temps de recharge : NC
  • Charge maximale : NC 

Le Riverside 540e a été conçu pour offrir une expérience unique. Ce vélo tout chemin a été construit à partir d'un cadre en aluminium accompagné d'une fourche Suntour ce qui le rend très polyvalent.

Son cadre profilé permet de rouler plus facilement dans les montées et les descentes. En ce qui concerne la motorisation, ce vélo électrique utilise le STEPS E6100 de Shimano, un moteur central d'excellente qualité.  Une batterie de 418 Wh Shimano lui offre une autonomie satisfaisante.

  • Confort de conduite 
  • Moteur silencieux ·
  • Une assistance électrique qui manque de finess
  • Adhérence réduite des pneus sur un terrain humide

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Le coup de cœur de Julie❤️

À la recherche d’un vélo électrique ? Voici le meilleur du mois de mai 2024

Julie – Journaliste technplay.com

E-SUMMIT 950S, le meilleur vélo électrique tout terrain.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *