in

Le projet Soli de Google se dévoile un peu plus…

Montre gestuelle Soli

Le projet Soli de Google avait déjà été présenté, ou plutôt survolé, par le géant de l’Internet l’an dernier. Mais l’I/O de la semaine dernière a permis d’en apprendre un peu plus sur le projet de reconnaissance gestuelle de Google.

Dernièrement, l’actualité high-tech a été largement dominée par la conférence de Google, l’I/O 2016, où la firme a dévoilé ses futures intentions quand à Android et autres objets connectés. Les annonces de la future génération de wearable, les Android Wear 2.0, de l’avancée de Google dans la réalité virtuelle et son nouvel assistant intelligent ont provoqués l’engouement général. Mais une autre news est passée presque inaperçu.

En parallèle avec son annonce des Android Wear 2.0, le futur des montres connectées, Google a développé le sujet de son projet Soli lors de la conférence, confirmant les diverses rumeurs trouvées sur le net au cours de la semaine passée.

montre LG projet Soli

Le projet Soli d’adapte aux smartwatches

Google n’a pas chômé lors de la présentation d’ouverture de son I/O de l’année. Entre les importantes nouvelles concernant les smartwatches et le projet Jacquard, on a finalement entrevu le fameux projet Soli dans une forme wearable.

Annoncé à la conférence 2015, la micro puce qui utilise la même technologie que celle des radars pour détecter les mouvements autour d’eux, offrira un contrôle par la gestuelle, sans la nécessité de toucher l’écran.

micro puce Soli

Google a évoqué nombre de domaines dans lesquels Soli serait apte à apporter une nouveauté, et à maintenant démontré comment cette technologie allait radicalement changer notre rapport d’interaction avec les smartwatches.

La première montre prototype, d’un modèle LG, a été dévoilée au sein d’une session de développeurs, où ceux-ci pouvaient assister à une démonstration de la navigation à travers l’interface grâce à de simples petits gestes.

La nouvelle puce Soli serait trois fois plus petite que celle annoncée il y a un an, et consommerait 22 fois moins. Sa détection de mouvements porterait jusqu’à 15 mètres de distance, et cette technologie pourrait également dépasser le cadre des smartwatches pour tenter de conquérir le marché des enceintes sans fil… et sans contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.