in

Linky : un préfet breton a-t-il ordonné la désinstallation d’un compteur ?

Linky compteur connecté ordre désinstallation préfet

Préambule : Depuis la publication de cette information, le préfet de Bretagne et d’Ille-et-Vilaine a démenti avoir demandé la désinstallation du compteur Linky dans un communiqué officiel. Dans un soucis d’impartialité, nous avons souhaité garder l’article en ligne, tout en vous prévenant de cette avancée dans l’affaire.

Les compteurs connectés Linky n’en finissent plus de faire polémique et de susciter chez certains la peur malgré les différentes études rassurantes qui ont été publiées. La décision du préfet d’Ille-et-Vilaine en Bretagne risque d’apporter encore du grain à moudre aux détracteurs du compteur connecté.

Suite à des problèmes de santé d’une femme, le préfet breton a exigé la désinstallation du compteur Linky du logement de celle-ci et son remplacement par un compteur ancienne génération. La femme a effectivement souffert de graves problèmes de santé liés à l’exposition aux ondes émises par le compteur. Une victoire pour les associations environnementales qui luttent contre les pollutions électromagnétiques et tout particulièrement contre le compteur connecté Linky.

Électro Hyper Sensibilité : un retrait de compteur Linky exigé

Selon nos confrères de « Médiapart », qui citent un communiqué de presse de l’organisation environnementale « Next-up » qui lutte activement contre les pollutions électromagnétiques, le préfet d’Ile-et-Vilaine a ordonné la désinstallation d’un compteur Linky pour atteinte à la santé d’une femme de 40 ans souffrant d’Électro Hyper Sensibilité (EHS).

Madame L est une femme de 40 ans souffrant d’EHS, une pathologie reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé. Le 9 novembre dernier, son compteur électrique qui se trouve à l’extérieur de son logement, a été remplacé, à son insu, par un compteur connecté Linky et les problème de santé de la quarantenaire ont commencé.

Linky compteur connecté problème santé électro hyper sensibilité EHS

Le compteur Linky affecte gravement sa santé

Le soir même, sans savoir que son compteur avait été remplacé, la maman de 2 enfants commence à ressentir les premiers effets des ondes émises par le compteur : « Je m’en suis aperçue le soir suite à des bourdonnements et des mots de tête. J’ai très peu dormi et j’ai été très gênée par ces bourdonnements ». Le jour suivant, le problème devient très sérieux puisque la quarantenaire s’évanouie et chute. Face à l’impressionnant malaise, le mari pense aussitôt à un arrêt cardiaque et contacte les secours.

Emmenée à l’hôpital, les médecins réalisent une batterie de tests qui ne présentent aucune anomalie et la renvoient chez elle. Ne pouvant vivre dans cet environnement, Madame L est contrainte d’aller vivre chez des amis à 100 km de son domicile et contacte l’ONG Next-Up qui témoigne : « Il est constaté que lorsqu’elle dort chez ses amis aucun problème de santé ne survient ».

Linky ordre préfet Ille et Vilaine désinstallation

Un parcours du combattant pour protéger sa santé

Afin de pouvoir retourner vivre à son domicile avec sa famille, Madame L porte plainte auprès de la gendarmerie qui ne peut rien faire face à l’absence de blessures apparentes mais contacte cependant le maire de Chartres-de-Bretagne où elle réside. Contrainte de retourner vivre à son domicile, la maman fait rapidement un second malaise impressionnant qui la contraint à retourner vivre chez ses amis.

Mi-novembre, la quarantenaire rencontre le maire de sa commune ainsi que 5 membres du conseil municipal. Convaincus par le témoignage de Madame L, le maire contacte le Préfet d’Ille-et-Vilaine. Celui-ci ordonne finalement le retrait du compteur Linky du domicile de la maman qui a ainsi pu revenir vivre dans sa maison en toute tranquilité et ne souffre désormais plus de problèmes de santé.

Une petite victoire pour Madame L, ainsi que pour le collectif Next-Up. L’ONG, forte de cette décision préfectorale inédite, a exigé, par l’intermédiaire d’une Sommation Interpellative remise par un huissier de justice au président du directoire d’ENEDIS, que celui-ci prenne en compte les refus dûment signifiés de compteurs Linky par des consommateurs.

Via

4 Comments

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.