in

LG Watch Urban VS Sony Smartwatch 3

Alors que les montres connectées nouvelle génération devraient envahir la hôte du Père Noël, on revient sur deux modèles un peu moins jeune. Comment les constructeurs peuvent-ils s’améliorer ?

Le design

En terme de design, les deux montres sont diamétralement opposées. Cadran rond et épais pour l’un, fin et rectangulaire pour l’autre. Et pour cause, la cible n’est pas la même. Si l’appareil de LG s’adresse avant tout aux désireux d’un produit que l’on porte tous les jours et portés sur les notifs, Sony vise les sportifs et ne s’intéresse que très peu au fait de la porter quotidiennement. Et c’est d’ailleurs bien dommage car la firme japonaise aurait pu frapper très fort en se positionnant sur les deux secteurs.

IMG_3570-001

Les fonctionnalités

Dans les deux cas, on se retrouve avec du très classique et quasi-similaire en terme de performances processeur Snapdragon 400, avec quatre coeurs Cortex-A7, et couplé à 512 Mo de mémoire vive pour Sony, Snapdragon à quatre coeurs cadencés à 1.2GHz et 1Go de RAM chez LG. Dans les deux cas, pas de ralentissements particuliers. Une différence importante viendra de l’écran. Si la résolution est la même (320 x 320), Sony gagne du côté de la propreté de l’image et des petits pixels pas très propres. Mais quand on parle luminosité et couleurs, LG boxe carrément dans une autre catégorie. C’est probablement l’un des plus beaux écrans de cette génération.

Côté notifications et fonctionnement général, les deux s’en tirent très bien. Réactives, tout le monde devrait trouver son bonheur, à condition de savoir ce qu’on attend de ses montres. Car oui, la différence flagrante c’est la partie sportive. Coeur de cible de Sony, les sportifs seront à l’honneur. Et si les fonctions ne révolutionnent pas le genre, il faut reconnaître que l’ensemble est plutôt bien fait. Tracker plus que complet, la montre de Sony se révèle être un très bon compagnon. Petit bonus, un GPS intégré et l’application de Sony LifeFrog.

LG de son côté se contente du minimum syndical mais fait le boulot et bien. Android Wear trouve la un compagnon de qualité qui n’est pas sans rappeler la Moto 360. Néanmoins, on regrettera encore une fois que l’appareil soit assez imposant. Et puisqu’on parle de défaut, arrêtons nous quelques instants sur les bracelets. Celui en cuir de LG pète la classe alors que celui en plastique de Sony fait pâle figure. Qui plus est, le système d’attache est perfectible puisque pas assez performant. Il n’est pas rare de devoir rattacher le produit régulièrement, pas forcément pratique surtout quand on court.

IMG_3573-001

Autonomie

Des deux côtés, c’est une bonne surprise, surtout quand on connaît la réputation des montres connectées sur la batterie. La Watch Urban tiendra une bonne journée, c’est déjà ça. Mention spéciale tout de même à la montre de Sony qui arrive aux deux jours à condition de ne pas trop la malmener et c’est une bonne chose.

Bilan

On est ici face à deux bons produits qui sauront satisfaire les sportifs comme ceux qui veulent un produit agréable et joli à regarder. On regrette néanmoins que Sony, au vu des performances de sa montre, se soit concentré uniquement sur les sportifs rendant son produit impossible à porter au quotidien. Pour l’avenir, les points clefs qu’il faudra travailler seront sans aucun doutes l’ergonomie, l’autonomie mais aussi et surtout le design…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.