in ,

Home Inspector Challenge, un concours pour sécuriser vos objets connectés

home inspector challenge piratage objets connectés

Les objets connectés ne sont pas sans danger. Alors bien sûr, il y a les problèmes de santé, de stress ou des autres risques qui peuvent paraître évidents. Mais beaucoup n’imaginent pas, ce qui est sans doute le principal risque : le piratage. Sur un marché encore en développement et avec des produits encore “jeunes”, la sécurité informatique n’est pas toujours au rendez-vous. La Federal Trade Commission (FTC), a donc décidé de prendre les choses en main. Elle a lancé le “IOT Home Inspector Challenge”. Un concours qui va mettre en concurrence des développeurs pour qu’ils créent des outils destinés à sécuriser les objets connectés.

IOT Home Inspector Challenge

Le Home Inspector Challenge pour se protéger

Les objets connectés que vous avez chez vous, se fondent dans le décor. Ils vous aident ou vous accompagnent au quotidien. Mais que se passerait-il si quelqu’un les utilisait contre vous ? Utilisait la caméra de votre téléviseur pour vous espionner ? Les jouets de vos enfants pour faire du profit en vendant leurs informations ? Il ne s’agit pas là d’un scénario factice. C’est déjà une réalité. Le piratage des barbies en décembre 2015 est là pour le prouver.

C’est pour cette raison que la Federal Trade Commission (FTC) vient de lancer le IOT : Home Inspector Challenge. Un concours qui « encourage le public à créer un outil que les consommateurs peuvent déployer pour se préserver des vulnérabilités de sécurité dans les logiciels de leurs appareils IoT résidentiels ». Ce concours constitue aussi un aveu d’impuissance de la part de la FTC. Elle n’a pas les moyens d’obliger les fabricants à sécuriser rapidement les objets connectés. Il est plus facile d’inciter le public à résoudre le problème directement.

Les solutions proposées par les développeurs peuvent être multiples : dispositif physique, service cloud ou application. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 22 mai et les gagnants seront connus le 27 juillet. Le gagnant remportera 25.000 dollars. Des primes de 3000 dollars seront également accordés aux projets remarqués.

home inspector challenge piratage objets connectés

Plusieurs entreprises déjà sur le marché

Si le gendarme des télécoms américains se réveille seulement maintenant, plusieurs entreprises ont déjà compris qu’il y avait une opportunité à saisir sur ce marché. Symantec a ainsi dévoilé à l’occasion du CES 2017 son “Norton Core”. Il s’agit d’un routeur wifi avant tout destiné aux objets connectés. Il est ainsi possible d’y connecter jusqu’à 20 appareils, de la tablette au réfrigérateur en passant par la télévision. Grâce à son application mobile, l’utilisateur peut surveiller le réseau en temps réel et afficher une liste de menaces en ligne que le routeur a bloquées.

Avec ce concours, la FTC réagit principalement à l’attaque du malware Mirai qui a fait de gros dégâts l’an dernier en lançant de puissantes attaques DDos. Pour cela, il s’était appuyé sur une armée d’objets connectés. Des objets trop souvent faciles à pirater car les identifiants basiques donnent les droits administrateurs sur les objets connectés.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *