in

Bientôt un smartphone haptique pour palper les images à l’écran

smartphone haptique avec HAP2U

Le français HAP2U a déposé 15 brevets pour une technologie haptique permettant de ressentir au toucher ce qui passe sur l’écran d’un smartphone.

Pour HAP2U, il s’agit d’une miniaturisation de sa technologie pour écran lancée en 2017 et protégée par 20 autres brevets. La startup dévoilera un prototype en janvier lors du prochain CES de Las Vegas où elle recevra un prix.

Sur un smartphone, la technologie haptique réduite à l’extrême

Pour rappel, le procédé de HAP2U permet par exemple d’avoir l’impression de toucher les écailles d’un poisson qui s’affiche sur un écran. De fait, c’est ce que voudrait faire Apple avec le clavier virtuel de ses iPhones et iPad.

Néanmoins, les Français ont réussi leur pari en utilisant des capteurs piézo-électriques placés sous la dalle ainsi que plusieurs puces pour les piloter. Pour adapter leur technologie haptique aux impératifs d’un smartphone, ils ont réduit l’épaisseur de celle-ci à 2 microns au lieu de 1,5 mm précédemment.

De plus, la startup a recalibré le coefficient de friction pour que l’écran puisse proposer des sensations différentes sur des applis différentes. Par exemple, Instagram pourrait imiter la surface lisse d’une photo. D’un autre côté, un site de mode pourrait permettre de ressentir la douceur d’un pull en cachemire.

prototype de smartphone haptique par hap2u

Au-delà de la téléphonie mobile

En fait, la technologie haptique de HAP2U pourrait servir à d’autres choses qu’un écran ou un smartphone. D’ailleurs, la société travaille déjà en partenariat avec le constructeur automobile allemand Daimler.

Pour atteindre ses objectifs, l’entreprise a rendu sa technologie multitouch, indispensable en téléphonie mobile. De plus, cette dernière est désormais compatible avec différents types de surfaces (bois, verre, métal et plastique).

Avec tout cela, on pourrait se retrouver dans le futur avec un four connecté dont l’extérieur serait haptique. Cependant, on ne peut dire si ce futur tactile se concrétisera dans 2 ans ou dans 20 ans. Pour l’heure, la trentaine de salariés de HAP2U travaillent d’arrache-pied pour la réaliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.