in , ,

Les wearables au service de l’enseignement

Visiter la Grande Muraille de Chine avec un casque de , connaître grâce à un bandeau connecté la façon dont une classe réagit à certaines activités… Doucement, mais sûrement, découvrez comment les wearables vont rejoindre les salles de classe !

Si les objets connectés ne sont pas toujours les bienvenues au sein des salles de classe, notamment au moment des examens, comme c'était le cas avec les smartwatches, clairement interdites au Bac, cela ne veut pas dire pour autant qu'ils sont définitivement proscrits dans les écoles. Au Canada, des élèves ont, par exemple, eu l'occasion de voir la Grande Muraille de Chine autrement qu'en photo grâce à un casque de réalité virtuelle. Un voyage virtuel permis par Expeditions, une nouvelle initiative proposée par , en mai dernier.

[ot-video type= »youtube » url= »https://youtu.be/mlYJdZeA9w4″]

Le dispositif, appelé Cardboard, peu coûteux est un morceau de carton plié avec des lentilles attachées, capable de transformer un smartphone en casque VR. Depuis l'application présente sur tablette, un enseignant est en mesure d'envoyer des panoramas 360°, synchronisés au casque de chaque élève et faire son cours en s'appuyant sur ce qu'il est possible de voir. Le professeur a également la possibilité de mettre sur pause le voyage en cas de besoin.  Plus de 100 classes l'auraient déjà utilisé, d'après The Guardian, afin de transporter les élèves dans des endroits comme Verona en Italie, pour étudier Roméo et Juliette, et en Californie pour explorer un récif de corail.

L'apprentissage aux moyens de casques est de plus en plus envisagé dans l'enseignement supérieur, au sein des classes de médecine par exemple. Les méthodes d'enseignement traditionnelles pourraient bientôt être dépoussiérées grâce au casque HoloLens, proposé par Microsoft. Cette technologie pourrait permettre de visualiser, avec la réalité augmentée, des hologrammes en 3D donnant un aperçu du corps humain ou d'un organe en particulier. Une alternative, pour le moment toujours au stade de développement, qui trouverait également sa place dans d'autres classes, comme en histoire.

[ot-video type= »youtube » url= »https://youtu.be/SKpKlh1-en0″]

Outre les casques de réalité virtuelle et augmentée, d'autres dispositifs connectés existent, comme le bandeau Muse, qui pourrait permettre au professeur de savoir comment sa classe réagit à certaines activités, et quelles seraient celles qui seraient le plus propices à l'apprentissage. À la manière d'un cardiofréquencemètre, qui suit le pouls, le bandeau surveille les signaux du cerveau et permet de ne pas se laisser distraire. De petites caméras, Autographer et Narrative Clip, permettent, elles, de capturer les moments forts de la journée pour pouvoir les visionner le soir. Toutes ces technologies donnent un avant-goût de ce que pourrait être l'enseignement connecté, bien qu'elles ne fassent pour le moment pas l'unanimité.

Source

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.