in

[Test] Clic-Light 2 : arrive-t-il à sécuriser davantage les deux roues ?

dispositif de ecurite roadlight clic light pour 2 roues

Clic-Light 2 est la seconde version de la solution d’éclairage pour deux roues proposée par la startup toulousaine Road-Light. Avec quelques améliorations, on s’attend à vivre une expérience plus sécurisée et plus confortable.

Clic-Light 2 est plus performant par rapport à sa première version. Avec les principes de base qui sont de sécuriser les deux roues, motos, vélos et trottinettes, on y a ajouté des gadgets en vue de le perfectionner.

La question qui se pose est de savoir le résultat apporté par ces différentes améliorations. Avant d’étaler le test à proprement parler, on va présenter le nouveau produit ainsi que les traits qui le différencient de la première version.

Présentation du produit

Motorisés ou pas, les deux roues exposent leurs utilisateurs à des risques plus élevés que ceux des quatre roues. Cette version réinventée du Clic-Light est justement destinée à augmenter le niveau de sécurité que ce soit en mouvement ou pas.

Dès l’ouverture du packaging, on peut constater la différence avec la première version. En effet, le contenu se compose d’un boîtier lumineux, d’une télécommande sans fil, les deux d’une taille plus petite, un câble à 8 connecteurs et d’un câble pour recharger. La télécommande est livrée avec une housse de protection et un support en plastique.

Caractéristiques techniques

  • Dimensions du boîtier : 20 cm de long, 10 cm de large et 2 cm d’épaisseur (20x10x2)
  • Poids du boîtier : 220 g
  • Autonomie de la batterie : 8h
  • Type de port : via le gilet-harnais réglable
  • Mode de recharge : USB-C
  • Mode de contrôle : télécommande sans fil avec support de fixation
  • Branchement : au moyen d’un câble à 8 connecteurs dont 2 fils rouges, 2 fils noirs, 2 fils verts et 2 fils bleus.
  • Mode de signalisation : via un émetteur spécifique
  • Prix : 129 €

Quelles sont les améliorations constatées chez Clic-Light 2 ?

Évidemment, si les deux versions ont les mêmes caractéristiques, alors la version 2.0 ne serait qu’un gaspillage de la part de Roda Light. Heureusement que la différence se sent dès l’ouverture du carton qui contient l’article. En effet, la télécommande était plus grande dans la première version de Clic-Light. Outre la télécommande au design épuré, on rencontre d’autres accessoires et améliorations que la startup toulousaine a apportées dans la conception de la seconde version.

La première version de Clic Light est légèrement plus lourde par rapport à cette dernière. Si la première pèse 300 g, Clic Light 2 a perdu 80 g, c’est-à-dire ne pèse que 220 g. Cette différence ne se ressent pas tout de suite, mais au fil du trajet. Les motards se sentiront plus légers avec 80 g de moins sur le dos. En plus, le boîtier est conçu pour rester discret lorsqu’il est éteint.

A part cela, la batterie a gagné en autonomie. Cela signifie qu’on peut parcourir une distance plus élevée par rapport à Clic Light original. Et cerise sur le gâteau, Clic Light 2 est nettement moins cher comparé à son prédécesseur. En effet, il y a tout de même 50 € de différence entre les prix des deux versions.

Test sur Clic Light 2

Avant de commencer le test, nous avons déballé le packaging qui contenait l’article et là, on constate déjà le nouveau design du boîtier et de la télécommande. Clic Light est livré avec un support spécialement dédié à protéger la télécommande et le guidon. Ce support est à fixer à l’aide d’écrous et de vis qui sont fournis au moment de l’achat.

Et comme le gilet-harnais sert à fixer le boîtier sur le dos du conducteur ou de son passager, il est alors muni de velcro confortable et léger. En outre, Road Light suppose toujours qu’on utilise ce dispositif pour la première fois, du coup, il est livré avec un manuel d’utilisation.

A part cela, un câble USB-C servant à recharger la batterie et la télécommande accompagne le tout dans son carton. Outre le câble à 8 connecteurs, Clic Light 2 comporte aussi un émetteur, qui est même l’élément majeur à son fonctionnement. A noter que les 8 broches servent à synchroniser le dispositif à la moto ou à un autre deux roues motorisé.

La fixation de la télécommande

Une fois que tout est déballé, il faut appairer la télécommande au boîtier en vue de pouvoir le contrôler. Après l’appairage, il est maintenant temps de la fixer sur l’appareil. Fixé au guidon d’une moto ou d’un vélo, Clic Light 2 est bien placé.

En revanche, le guidon d’une trottinette étant plus petit, on a eu du mal à la fixer. Si vous voulez garder la sonnette, vous n’aurez pas de place pour celui-ci. Or, sans Clic Light 2, les autres usagers de la route peuvent ne pas nous reconnaître. Ceci étant, vous pouvez trouver autant de modèles de trottinette qui peuvent accueillir un tel accessoire.

Un boîtier intelligent

En plus de sa taille, le boîtier Clic Light 2 est aussi conçu pour être plus intelligent que celui de la version originale. Lorsqu’on le met, il n’y a pas de haut ou de bas. Une fois qu’il est bien posé de façon verticale, le boîtier reconnaît tous les signaux. Cette forte reconnaissance lui est attribuée par les capteurs électroniques capables de fonctionner normalement quel que soit le sens de la pose.

Ce boîtier est aussi intelligent puisqu’il s’allume de manière automatique dès sa sortie du sac. Ainsi, avant même qu’on ne le mette, un voyant lumineux de couleur verte au centre clignote pour nous signaler qu’il est fin prêt pour l’aventure.

On peut même vérifier l’état de la batterie en le regardant pendant quelques secondes. Toutes les trois secondes, il flash pour informer qu’il est chargé à bloc et est opérationnel. Il faut toutefois calculer la durée de la batterie.

A un moment donné, notamment après une longue utilisation, vous allez constater que le boîtier se met à clignoter deux fois par seconde. Là, il avertit que la batterie est faible. Bien sûr, la durée de la batterie varie en fonction de son utilisation.

Une batterie plus autonome

Clic Light 2 est plus robuste et sa batterie tient beaucoup plus longtemps que la première version de Clic Light. En effet, si on laisse allumés les feux de détresse en plus du feu de position, on peut espérer jusqu’à huit heures voire plus avant qu’elle ne s’épuise. Cette grande autonomie présente un atout irréprochable de Clic Light 2 en ce sens qu’on peut l’utiliser pour effectuer un long déplacement.

Pour ceux qui l’utilisent en discontinue, ils peuvent être fiers car inutile de recharger le boîtier souvent. Il faut juste bien le ranger après chaque utilisation afin d’éviter qu’il s’allume automatiquement. Cela risque d’épuiser la batterie plus rapidement.

Une télécommande dont la taille trompe les utilisateurs

La télécommande Clic Light 2 est d’une petite taille que certains utilisateurs puissent penser qu’elle ne sert pas à grand-chose. Détrompez-vous, celle-ci peut tout faire à condition qu’on sache bien lire dessus. D’ailleurs, des LEDs s’allument sur la télécommande en fonction du type de feu qu’on utilise.

La télécommande dispose de deux poussoirs sur les deux côtés. En appuyant sur le bouton du gauche, on indique un virage à gauche. La télécommande clignote du côté de la direction voulue jusqu’à ce qu’on appuie à nouveau dessus. Même chose pour le virage à droite.

Lorsqu’on veut signaler un problème, il suffit d’appuyer long (trois secondes environ) sur le bouton droit pour activer le feu de détresse. Les deux feux se mettront à clignoter en même temps. Par contre, un appui long sur le bouton gauche permet d’allumer le feu central. On voit alors tous les LEDs s’allumer.

Si, après un appui long sur le bouton gauche, vous appuyez long une seconde fois, vous allez déclencher les feux de brouillard. Dans ce cas, les LEDs rouges vont former une croix. Certains utilisateurs se plaignent de la position sur laquelle on doit mettre la télécommande, mais personnellement, nous n’avons éprouvé aucun regret. Même si elle est positionnée horizontalement, elle assure très bien son rôle de contrôleur.

Clic Light 2, pour les deux roues mais aussi pour les marcheurs

Conçu avec le câble à 8 connecteurs, Clic Light 2 se marie très bien avec les deux roues motorisées. Toutefois, il est aussi pratique lorsqu’on se déplace en vélo ou avec une trottinette. Rien de tel pour signaler une présence dans la rue que de porter un dispositif aussi innovant.

En plus, avec Clic Light 2, on est plus en sécurité, surtout pendant les temps nuageux ou à la nuit tombée. Les motards peuvent même le porter toute la nuit s’ils sont contraints de faire la route sans attendre la levée du soleil.

 

Par ailleurs, ce dispositif lumineux peut aussi être d’une importance capitale pour les marcheurs. Le jour étant plus court, accompagné de brouillard et de neige, le mieux c’est de rester bien visible sur la route. Cela évite le danger pour tous ceux qui y circulent.

Notre verdict final

Bien plus robuste et facile à utiliser, Clic Light 2 offre une meilleure expérience sur route, que ce soit pour ceux qui le portent ou pour les autres usagers. Sa taille minime lui permet de glisser facilement dans votre sac pendant qu’il n’est pas utilisé. Avec un prix de 129 €, on peut dire que son utilité le mérite. Un seul hic, la position de la télécommande. Disposée obligatoirement à l’horizontal, la télécommande peut prendre beaucoup de place sur le guidon d’une trottinette. De plus, les 8 broches ne servent qu’avec une moto.

Points positifs
Points négatifs
  • Moins lourd et moins encombrant
  • Télécommande de petite taille et facile à manipuler
  • Prix abordable par rapport à la première version
  • La position de la télécommande peut s’avérer encombrante
  • Les huit broches ne sont utiles qu’avec un véhicule motorisé
Design - 9
Compatibilité - 8
Autonomie de la batterie - 9
Rapport qualité/Prix - 9

8.8

Design : Design épuré. Boîtier plus léger et télécommande de petite taille.

Compatibilité : Compatible avec les deux roues et les marcheurs. Les connecteurs ne trouvent d’utilité qu’avec un véhicule motorisé.

Autonomie de la batterie : La batterie met plus de huit heures avant d’être à plat.

Rapport Qualité / Prix : Un prix attractif pour un produit innovant.

User Rating: Be the first one !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.