in , ,

Qualcomm mise sur les wearables grâce à sa nouvelle puce

qualcomm snapdragon

Au Computex 2016, Qualcomm a annoncé un nouveau processeur Snapdragon qui permettrait à l’enseigne une plus forte présence sur le marché des wearables.

Spécialiste de la technologie mobile, l’entreprise américaine se penche désormais sur un nouveau type de marché, en pleine expansion : celui des wearables, les technologies portatives. Smartwatches, fitness trackers ou encore lunettes connectées, le choix est grand et attire de plus en plus d’adeptes de nouvelles technologies.

qualcomm

Il semblait donc normal de s’attendre à ce qu’un géant de la télécommunication s’invite dans la course. Et c’est chose faite depuis le Computex, le salon orienté informatique et hardware.

Qualcomm cible les fitness trackers et les montres pour enfants

Le Snapdragon Wear 1100 complète le 2100 du même nom, qui avait été annoncé il y a quelques mois déjà. Si le processeur 2100 était clairement destiné aux smartwatches, le nouveau 1100 est censé être utilisé pour des fonctionnalités bien précises pour des appareils disposant d’un panel de fonctions plus limitées, tel que les trackers d’activité, les écouteurs sans fils et autres gadgets de géolocalisation pour les enfants et les personnes âgées.

La Snapdragon Wear 1100 donne la priorité à la taille et à l’efficacité énergétique, tout en offrant une connectivité LTE et 3G ainsi qu’une fonction WiFi, Bluetooth et de commande vocale. Le moteur de géolocalisation iZat de Qualcomm est conçu spécialement pour les appareils qui ont besoin de transmettre une localisation de façon continue.

Qualcomm

Des compagnies telles que Anda Technologies, inWatch ou WeBandz ont déjà annoncé des montres pour enfants qui utiliseront la technologie de la Snapdragon Wear 1100.

L’intérêt que porte Qualcomm au marché des wearables démontre que ces nouvelles technologies représentent le futur des objets connectés. Il est évident que les compagnies leaders dans la technologie se lancent dans une compétition pour conquérir le cœur (et le poignet) du grand public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.