in ,

Parrot présente son Parrot Club et nous a fait visiter ses locaux !

Le fabricant a présenté à une vingtaine de journalistes son Parrot Club hier soir. L'occasion d'en dire un peu plus sur les projets futurs de la marque, de rencontrer les ingénieurs, mais aussi de faire visiter les locaux situés dans le 10e arrondissement de Paris.

Retour sur l'histoire de Parrot en quelques mots

Si Parrot a connu un pic de notoriété avec l'apparition de ses drones civils avec le AR Drone il y a quelques années, l'entreprise existe depuis bien longtemps. Elle a en effet été fondée il y a 21 ans par Henry Seydoux. Encore aujourd'hui, il est à l'origine de la plupart des grandes idées de la marque. Petite info que vous ne saviez peut-être pas, c'est Parrot qui a présenté en France le premier kit mains libres en 2001. Aujourd'hui, l'entreprise embauche 944 personnes dans le monde, dont 750 dans la capitale. L'automobile a longtemps constitué le coeur de cible de la marque avant que les drones envahissent le marché. Souhaitant diversifier son offre, Parrot a sorti son Flower Power il y a plus d'un an et souhaite poursuivre le filon.

LOGO_parrot_logo_2012_06

Flower Power, le retour

Si vous êtes un fervent lecteur d'objetconnecte.net, vous saurez que le Flower Power ne nous a pas du tout conquis. Nous avons profité de cette soirée pour en parler avec Arthur Petry, chef de projet depuis le début du projet flower Power. « À l'époque, on avait notamment reproché au produit d'être compatible avec extrêmement peu de terminauxSur ce genre de produit innovant on  doit les sortir au plus vite. C'était un choix technologique. On a décidé d'utiliser le Bluetooth Low-Energy qui se faisait uniquement chez à cette époque. Beaucoup de gens nous ont reproché de ne pas être sur Android. Aujourd'hui c'est chose faite, explique-t-il avant de poursuivre, ce n'est vraiment pas facile pour Parrot de sortir un produit dans un domaine aussi innovant pour lui. On a mis du temps à faire connaitre le produit. C'était également important de le sortir rapidement pour lui laisser le temps de le faire connaître et ça marche.  Il a plus d'un an et les ventes augmentent encore. » Une version 2 de l'application a depuis été mise en route, qui fonctionne mieux selon lui. Et puis, surtout, bon nombre de smartphones sont aujourd'hui compatibles. Un nouveau  du produit arrivera dans les semaines qui viennent.

[ot-video type= »youtube » url= »https://youtu.be/0LrxoSM3B3o »]

Et pour le futur ?

Arthur Petry nous a ensuite fait monter dans les bureaux de Parrot pour parler plus en détail des deux grosses nouveautés présentées au CES au mois de janvier : Le Parrot Pot et le Parrot H2O. Pour des raisons évidentes, nous n'avons pas pu prendre des photos des locaux, bourrés de prototypes, néanmoins on peut vous dire que l'entreprise semble avoir appris de ses erreurs sur le premier modèle.

Pour en revenir aux projets de l'entreprise, à propos d'eux, Arthur Petry raconte que « C'est parce que l'on a fait ce produit (le Flower Power) qu'on est capable d'avoir du recul et de faire d'autres produits qui seront plus utiles. » Ainsi, l'une des fonctionnalités du Parrot Pot sera d'arroser vos fleurs lorsqu'elles en ont besoin. Tout ça a demandé plusieurs mois de travail et c'est avec une certaine surprise que l'on trouve des pots de basilics ornés de câbles en tout genre en plein milieu des bureaux, le tout avec une petite caméra au-dessus. « Alors ça, c'est pour faire un TimeLapse pour voir l'évolution des plantes. C'était les premiers prototypes qui nous ont permis de travailler les algorithmes d'arrosage. Le vrai test est fait en Hollande dans des serres de manière plus sérieuse. » Les locaux sont grands, très grands « On se perd souvent les premières semaines » s'amuse Arthur Petry. Il faut dire que plusieurs centaines de personnes travaillent ici par équipe. Chaque espace est dédié à un projet précis. Le tout est, bien évidemment, ultra-sécurisé. Cette petite visite a surtout été l'occasion de découvrir l'ADN de Parrot qui, malgré son âge, donne l'impression d'être une éternelle start-up à la recherche de LA bonne idée.

parrot-pot-ces-2015

Et le Parrot Club dans tout ça ?

Finalement, qu'est ce que le « Parrot Club » ? Pour résumer, les membres (sélectionnés) du Parrot Club pourront être informé en avant-première des informations sur les produits de la marque, avoir des accès privilégiés aux différents interlocuteurs de l'entreprise, pouvoir réaliser les tests des nouveaux produits en avant-première et selon Parrot pleins d' « autres choses » à venir.. « nous avons plein d'idées ! ». Les fameux membres dont nous faisons maintenant partie posséderont leur carte « Club Parrot ».
Nous espérons donc vous (lecteur) faire profiter de ces nombreux avantages très prochainement… !

Soirée Parrot

Les pros pas oubliés

Parrot est une référence en terme de drones civils. On a encore pu le constater hier soir avec bon nombre de produits disponibles à l'essai. Mais l'entreprise en a profité pour réaffirmer sa position sur les drones professionnels avec SenseFly qui pourrait apporter de grandes améliorations dans les métiers miniers, de l'agriculture ou encore en matière de cartographie. On a pu voir une montagne modélisée grâce à l'un de ces drones et le résultat est impressionnant.

visuel_sensefly_L

Vous l'aurez compris, beaucoup de projets dans les bagages. Pour ce qui est du Parrot H2O et du Parrot Pot, ils sortiront cette année mais pas plus de détails sur le sujet.

Pour finir, nous tenions à remercier Parrot et l'agence The Messengers pour cette excellente soirée !

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.