in

La NASA et le Royaume-Uni ensemble pour gérer les drones

Drone survol paris

Face à la vague de drones professionnels et de loisir qui envahissent le ciel, le Royaume-Uni a fait appel au plus gros nom de l’aérospatial : la NASA afin de réduire le nombre d’accidents causés par les drones. 

Le gouvernement souhaite faire équipe avec l’organisation pour créer et tester de nouveaux systèmes de suivi capables de gérer à la fois les vols publics et privés de manière à ce que les appareils ne se gênent et n’entrent pas en collision. « Le gouvernement est au début des discussions avec la NASA au sujet du système de gestion du trafic de drones« , a annoncé Lord Tariq Ahmad, ministre du département des transports à la Chambre des Lords. « En espérant que ces discussions mènent à une participation du Royaume-Uni dans le développement de ce système et à la participation de l’industrie du Royaume-Uni dans les futurs essais pour tester la robustesse de la technologie« .

nouvelles technologie drones

Si la collaboration de la NASA avec le Royaume-Uni est relativement récente, l’organisation travaille déjà activement avec la Federal Aviation Administration (FAA) aux États-Unis, afin de mettre en place des régulations pour le pilotage des drones. Pour surveiller les drones, la NASA envisage l’utilisation de radars, de satellites ainsi que des signaux mobiles. Le futur système devrait probablement compter sur le Cloud pour se servir de nombreuses informations météorologiques, de circulation et des données sur les zones restreintes. Un premier prototype est espéré pour 2019, le Royaume-Uni semble néanmoins prêt à tester certains systèmes avant cette date.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.