in

Ajout d’un drone pour le projet « Rover » sur Mars en 2020.

Mars Rover

Vendredi dernier le Jet Propulsion Laboratory ( chargé de la construction et de la supervision des vols non habités de la NASA ) annonçait qu’il envisageait l’ajout d’un drone pour le projet « Rover » prévu pour 2020 sur la planète rouge.

Le contexte

Mars est une planète relativement bien explorée les missions y étant nombreuses. Après le lancement de la double mission « Rover » de la NASA en 2003 plusieurs contraintes ont été observées. Les robots se déplacent lentement (quelques dizaines de mètres par heure) et cela à cause de plusieurs données : le terrain, l’analyse qui prend du temps etc…
La NASA développe alors l’idée d’envoyer un drone en reconnaissance afin de faciliter le parcours des robots. Cependant sur Mars la gravité est 3 fois moins importante et la densité de l’air équivaut à peine à 1% de celle de la Terre, la réalisation de drones adaptés était donc compliquée.

Mars Rover

L’idée

C’est alors que la Jet Propulsion Laboratory annonce travailler sur la fabrication d’un drone hélicoptère évoluant dans l’atmosphère martienne. Déjà affairé sur un prototype, celui-ci comporterait des pales plus longues ( plus d’un mètre ) tournant plus vite et son poids ne devrait pas excéder les 1 kilo. Fonctionnant comme la plupart des drones ,à l’énergie solaire, il ne serait composé que d’un seul petit disque pour l’alimenter. 
Plus concrètement après une journée entière de charge l’hélicoptère pourrait assurer un vol de 3 minutes et garantir la sécurité de son système la nuit (où la température peut atteindre les -65°C ).

Mars Rover

Les capacités

Avec ses 3 minutes de vol l’hélicoptère aurait donc pour but de tripler la distance normale des rovers et d’offrir un nouveau niveau d’informations visuelles en s’élevant jusqu’à 100 mètres d’altitude offrant un rayon d’action de 600 mètres. 
Il devrait voler au-devant des robots afin de leur garantir un meilleur itinéraire, des endroits propices où récolter des échantillons et mieux renseigner les ingénieurs sur Terre.

Mars Rover

« Nous allons le mettre dans une chambre et simuler ,exactement , l’atmosphère de Mars. Nous avons fait quelques tests et nous sommes confiants quant à sa capacité de vol. » a déclaré le directeur du Jet Propulsion Laboratory Charles Elachi.

Mars Rover

La nouvelle expédition sur la planète rouge est prévue pour 2020.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.