in

Jean Fourche : batterie et moteur réparables pour vélo électrique plus écolo

jean fourche vélo électrique

Jean Fourche, la jeune société bordelaise, a imaginé un vélo capable de fonctionner de manière électrique ou classique, grâce à une batterie et une motorisation réparables. Ce vélo va être assemblé dans la région et 80 % de ses composants seront produits en Europe.

Jean Fourche a fait parler de lui en lançant un vélo de ville compact, léger et maniable. Ce dernier a été construit avec des composants fabriqués à 80 % en Europe, il y a 2 ans. À ce moment-là, ce fabricant bordelais n’avait pas prévu d’électrifier ses deux-roues. Mais les choses ont changé actuellement, vu qu’il lance son tout premier véhicule électrique et en explique les raisons. Aujourd’hui, si cette entreprise se lance dans le domaine du vélo électrique, c’est avant tout pour satisfaire les demandes croissantes du marché.

Une collaboration avec des acteurs de premier plan

Se préoccuper du respect de l’environnement en proposant par exemple des systèmes de transport écologique, est une bonne chose. Encore mieux s’ils sont conçus pour être durables. Voilà en tout cas l’intention de Jean Fourche qui dévoile son premier vélo électrique réparable et durable. Ce constructeur bordelais a donc choisi des partenaires régionaux pour l’aider, notamment Virvolt et Gouach.

En effet, Jean Fourche utilise les batteries réparables proposées par Gouach. Ces batteries ne contiennent pas de soudures, de câbles ou de colle, et sont entièrement démontables. Leur assemblage a lieu au Haillan.

Quant au moteur Virvolt, tous les éléments constitutifs peuvent être réparés et remplacés. À noter que Jean Fourche n’a pas intégré le moteur au cadre, de manière à ce qu’il puisse commuter du mécanique à l’électrique ou inversement. En effet, le moteur a été extrait du cadre. Benoit Maurin a expliqué que pour ce produit, le moteur s’adapte à la structure et non le contraire. Il en résulte un vélo électrique dont Jean Fourche se montre fier.

Jean Fourche prévoit de vendre 800 vélos électriques en 2023

Jean Fourche a de bonnes perspectives, précisément en raison du lancement de son nouveau vélo électrique. Encore selon Benoît Maurin, ce vélo électrique va assurer son évolution. En 2022, la société a vendu 300 exemplaires et ambitionne de passer à 800 vélos. Quant au prix de ce vélo, l’unité coûte 2 300 euros.  » Il s’agit là d’un seuil limite que la société ne souhaitait à aucun moment dépasser pour garder son accessibilité « .

De type unisexe, ce vélo est adapté aux cyclistes de 1,50 à 1,90 m. Il favorise la convivialité et constitue une alternative au vélo ordinaire et au cargo.

Sur le plan technique, Jean Fourche a installé deux porte-bagages pouvant accueillir 50 kg de marchandises sur son vélo électrique. Le moteur de Virvolt produit un couple de 80 Nm. Outre ses caractéristiques techniques, ce qui intéresse, ce sont surtout ses développements, étant donné qu’il a été pensé pour être réparable sans outil particulier. De même pour la batterie couvrant 80 kilomètres de trajet. Elle a une capacité de 430 Wh et se répare en une dizaine de minutes.

Grâce à sa structure dépourvue de soudure, seules les cellules ou les pièces défectueuses doivent être remplacées, annihilant ainsi les risques d’obsolescence planifiée. Les vélos électriques de Jean Fourche arriveront sur le marché au printemps.

Partager l'article :

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *