in ,

Quand gamer et hacker battent les records ou font bugger les jeux vidéo

Dans le gaming, l’univers où la compétition fait constamment rage, on assiste parfois à des événements très rares. Si certains s’illustrent grâce à leurs prouesses qui leur permettent de marquer l’histoire avec des records surprenants, d’autres décident de se faire remarquer grâce à des actions peu élogieuses mais qui restent pourtant tout aussi marquantes. Voici le décompte des rares fois où gamers et hackers ont fait bugger les systèmes des jeux grâce à leur talent et leur détermination.

Celui qui a battu le jeu « Tetris » à seulement 13 ans : découvrez l’histoire de Willis Gibson

Si l’intelligence artificielle avait déjà réussi à battre Tetris à de nombreuses reprises, l’honneur d’être le premier être humain à réussir l’exploit revient à Willis Gibson. Du haut de ses 13 ans seulement, ce jeune américain a alors réussi l’exploit qui a fait fantasmer des millions de gens pendant des décennies ; réussir à mettre le jeu réputé interminable en impasse. Dans l’univers du jeu vidéo, cet exploit est appelé « Killscreen ».

Le 21 décembre 2023, alors que Willis Gibson joue à son jeu préféré depuis 39 minutes, quelque chose de nouveau vient de se produire. Arrivé au niveau 157 de Tetris, il se rend compte que l’écran s’était figé. Il ne lui a fallu que quelques centièmes de secondes pour se rendre compte qu’il venait de réussir ce qu’on pensait impossible, atteindre le score de 999999 et battre le jeu. Initialement, le jeu Tetris avait été créé sans véritable fin. Mais grâce à sa persévérance et sa technique, Willis Gibson a réussi à rivaliser avec l’intelligence artificielle.

Anthony Clark : celui qui s’est enrichi sur le dos de FIFA et d’EA

Après une enfance marquée par un fort intérêt pour l’informatique et un bref passage chez Microsoft en tant que codeur de programmes informatiques, Anthony Clark est devenu un véritable expert en la matière à seulement 23 ans. En 2013, le jeune Californien avait remarqué que les joueurs de FIFA recevaient une monnaie virtuelle (Fifa Coin) après chaque match effectué, et qu’il était possible de vendre ces Coins contre de la monnaie réelle.

Aidé de trois autres hackers, Anthony Clark constate une faille sur ce système et trouve alors un moyen de l’exploiter et de le rentabiliser. Grâce à des opérations de hacking donc, Anthony Clark et son équipe émettent de faux signaux au serveur FIFA expliquant qu’ils viennent d’effectuer un match, dans le but de recevoir les Fifa coins en récompense. Une fois ce plan établi, il ne leur restait plus qu’à effectuer cette opération sur une dizaine de consoles et sans interruption pour s’enrichir. En 2 ans seulement, le célèbre hacker avait réussi à se faire 16 millions de dollars dans le dos d’EA et de FIFA. Malheureusement pour lui, le FBI a fini par découvrir son subterfuge et le moins qu’on puisse dire, c’est que son histoire s’est très mal terminée.

Arion Kurtaj : le hacker qui a dévoilé des extraits de GTA VI

Si beaucoup ne pouvaient que se plaindre de l’attente interminable de la sortie de GTA VI, d’autres ont décidé de prendre les devants. C’est notamment le cas d’Arion Kurtaj, un jeune britannique de 18 ans autiste qui est connu à ce jour comme étant l’un des plus grands hackers du monde. Le 18 septembre 2022, la plus grande fuite de l’univers du jeu vidéo s’est produite.

Grâce à son expérience, Arion Kurtaj a réussi à s’introduire dans le compte e-mail d’un employé de Rockstar Games, et ensuite dans l’outil de co-working où les employés de l’entreprise partageaient et stockaient leur travail. Le jeune hacker y a alors découvert une véritable mine d’or de données. En plus d’innombrables séquences de gameplay, il a aussi trouvé le code source de GTA VI, la base programmée du jeu qui devait rester secret. Grâce à ce code source, Arion a eu accès à environ 50 heures de vidéos que les programmeurs avaient enregistrées et les a ensuite publiées sur internet.

À chaque année, de nouveaux jeux arrivent et suscitent une énorme hype auprès du public gaming. En même temps, d’anciens jeux à l’exemple de Tetris, Pacman ou encore de solitaire restent d’actualité en raison des records qu’ils proposent toujours de battre. Selon Microsoft, le jeu Solitaire enregistrerait toujours plus de 55 millions de parties jouées chaque jour d’après le site clubic. Entre nostalgie, amour des jeux de cartes et autres, les raisons qui poussent à y jouer sont nombreuses. Ce ne sera donc plus qu’une question de temps avant que l’intelligence artificielle et les hackers décident de s’intéresser à ces jeux.

Partager l'article :

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *