in ,

Les premiers drones de Sony décollent

Sony compte s'imposer sur le marché des drones

Habituellement connu pour ses créations connectées et autres réalisations téléphoniques, le constructeur japonais Sony est rentré sur un marché totalement différent : les drones.

Après l’annonce, voici la réalisation. Durant le mois de juillet, Sony déclarait vouloir se lancer dans les drones pour professionnels à travers un nouveau partenariat, et la création de l’entreprise Aerosense ne vient que confirmer cela. Si certains doutaient de l’aboutissement d’un tel projet, la firme multinationale n’a jamais lâché prise et vient de faire voler ses premiers prototypes.

Deux drones pour le prix d’un

Si d’ordinaire, Sony est plus connu pour ses montres connectées, les temps changent. Et pour marquer les esprits, Sony a décidé de voir les choses en grand. Dans le but avoué de produire des drones pour surveiller certaines zones difficiles d’accès, Aerosense a travaillé d’arrache-pied pour créer deux prototypes de drone commercial : le DTO1-E et le AS-MCO1-P.
Le premier cité, le DTO1-E, ressemble en tout point a un avion, mais format miniature. Capable d’effectuer des décollages et des atterrissages verticaux, l’appareil peut supporter une charge de 10 kilos, et cela en jouissant d’une autonomie de deux heures. Par ailleurs, ce prototype est équipé pour pouvoir atteindre une vitesse de pointe de 170 km/h.

Pour ce qui est de l’AS-MCO1-P, il s’agit d’un quadricoptère beaucoup plus léger que son confrère. Équipé d’une caméra et d’un système GPS. Peu d’informations ont filtré pour ce deuxième appareil, même si l’on doute fortement que ces deux engins serviront les mêmes tâches.

Des entreprises prêtent à tenter ?

Alors que l’actualité est marquée par les différents piratages de drones, Sony s’aventure sur un terrain miné. En effet, les détracteurs des engins guidés à distance ne rateront pas l’occasion de descendre en flammes le projet du constructeur japonais. Mais même devant le risque, l’entreprise de Kazuo Hirai sait rester digne et proposer une solution viable. Ainsi, ces drones devraient être consacrés exclusivement aux entreprises. Quand on sait que des groupes tels qu’Amazon ou encore Google (pour ne citer qu’eux) n’hésitent pas à utiliser les drones pour parvenir à leurs fins, ces deux nouveaux prototypes devraient en séduire plus d’un. Néanmoins, il ne s’agit justement là que de « prototypes » et de vols d’essais, ce qui signifie que la version finale du produit ne sera pas présentée avant un moment. À en croire les informations du constructeur, le DTO1-E et le AS-MCO1-P devraient être commercialisés à l’horizon 2016,pour un prix qui n’a pas fuité.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.