in

Voiture électrique : les changements du bonus écologique en 2023 ! 

voiture électrique bonus écologique 2023

En vigueur depuis 2017, le bonus écologique dédié aux voitures électriques a été prolongé jusqu’en 2023. Il est accompagné de nouvelles modalités. Les montants alloués ont été revus à la baisse. Les voitures à moteur hybride rechargeable sont désormais non éligibles, de même que celles dont le poids et le prix dépassent un certain seuil.

Des changements étaient attendus pour 2023 en ce qui concerne le programme d’aide du gouvernement. Eh bien, cela s’est confirmé. Outre la réduction à 5000 € du montant de ce bonus écologique, de nouvelles conditions sont annoncées pour permettre à une voiture électrique d’en disposer. En fait, l’État veut surtout empêcher les acheteurs malins d’en tirer profit. Rappelons que ce système a pour but d’encourager les Français vers l’achat d’un véhicule écologique. 

Une baisse de 1000 euros annoncée

Le bonus écologique accordé lors de l’achat d’une voiture électrique a été réduit. Il passe de 6 000 à 5 000 euros chez les particuliers. Pour les entreprises, il a été réduit de 4 000 à 3 000 euros, précise le texte du décret paru le 30 décembre 2022 dans le Journal Officiel.

Si on pensait que les véhicules de 47 000 à 60 000 € ne bénéficieraient que de 1 000 € de prime, au lieu de 2 000 € précédemment, ces derniers n’en font désormais plus du tout partie, de même que les hybrides rechargeables. Cela signifie que la prime écologique porte uniquement sur les véhicules électriques inférieurs à 47 000 €. 

Une condition supplémentaire est désormais imposée pour obtenir ce bonus écologique. En fait, tout véhicule électrique de plus de 2,4 tonnes ne pourra plus y prétendre. Ce qui ne constitue pas un changement notable. En effet, les modèles électriques qui pèsent plus de 2,4 tonnes ont un prix bien plus élevé (plus de 47.000 €). Cette différence se justifie par la puissance de leurs batteries et leur emplacement. 

Voiture électrique : un bonus écologique à 7 000 € destiné aux ménages modestes pour 2023

Des exceptions sont tout de même prévues. En fait, les foyers modestes qui ont un revenu inférieur à 14 089 euros, mais souhaitant disposer d’une voiture électrique peuvent encore percevoir un bonus écologique de 7 000 euros.

L’objectif consiste à inciter les foyers aux revenus modestes à convertir leur ancienne voiture à moteur thermique en un modèle électrique. Encore une fois, la nouvelle voiture ne doit pas peser plus de 2,4 tonnes à moins de 47 000 euros. En tous cas, la valeur totale de la prime doit correspondre à 27 % du coût du véhicule.  

Les bénéficiaires de ce bonus doivent respecter certaines modalités pour en profiter. En premier lieu, ils ne peuvent y prétendre que tous les 3 ans contre 1 an auparavant. 

Enfin, notons qu’il faut conserver la voiture au minimum une année. Ou bien parcourir une distance supérieure à 6 000 km avec avant de la revendre. Dans le cas contraire, le montant du bonus écologique devra être remboursé à l’État.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *