in , ,

Mauvaise nouvelle, Fisker vend ses SUV Ocean à 14 000 dollars malgré la faillite

Fisker, le constructeur de véhicules électriques reconnu, cherche à vendre son stock restant d'Ocean SUV électriques pour une moyenne de 14 000 dollars par unité. Cette décision intervient dans le cadre de sa procédure de faillite en vertu du chapitre 11.

YouTube video

Fisker a trouvé un acheteur pour ses 3 231 véhicules électriques Ocean. Une société de location de véhicules basée à New York propose de les acheter pour 46,25 millions de dollars, soit environ 14 000 dollars par véhicule. Cela représente une chute considérable par rapport au prix initial de 70 000 dollars. La vente attend maintenant l'approbation du juge du tribunal des faillites du Delaware.

Cette vente pourrait être un tournant décisif dans la procédure de faillite de Fisker. Les avocats des créanciers non garantis de l'entreprise ont exprimé des préoccupations lors de la première audience tenue le 21 juin. Fisker doit environ 1 milliard de dollars à ses créanciers. La vente, si elle est approuvée, pourrait ne pas suffire à couvrir ces dettes.

Faillite Fisker Vente Ocean SUV

Des informations financières encadrées

La portée totale des autres actifs de Fisker et leur valeur potentielle restent floues. Les avocats de la startup ont demandé un délai pour la divulgation de ces informations. Pendant ce temps, American Lease, l'acheteur proposé, a accepté d'attendre que les rappels ouverts sur les véhicules soient résolus avant de les louer.

American Lease avait initialement accepté d'acheter 2 100 véhicules le 30 mai, mais a ensuite étendu son offre à 3 231 véhicules le 30 juin. Les véhicules endommagés seront achetés pour 2 500 dollars chacun, tandis que ceux en bon état seront achetés pour 16 500 dollars. Fisker souhaite conclure la vente rapidement pour générer des fonds nécessaires à ses dépenses.

Créanciers non garantis American Lease

Une course contre la montre

Fisker a demandé une approbation rapide de la vente pour générer 2,8 millions de dollars nécessaires pour les salaires et autres dépenses d'ici le 12 juillet. Cependant, un problème de pompe à eau sur les véhicules doit d'abord être résolu. La startup, qui compte encore 179 employés, prévoit de réduire son effectif à 138.

Lors d'une audience d'urgence, Linda Richenderfer, avocate pour le bureau du syndic des États-Unis, a exprimé ses inquiétudes quant à la rapidité de la vente. Les créanciers non garantis n'ont toujours pas de représentation juridique. D'autre part, plusieurs parties prenantes ont exprimé leurs préoccupations quant à la rapidité de l'approbation de la vente.

Fisker en faillite

Une nouvelle audience fixée

Une nouvelle audience est prévue pour le 11 juillet. Fisker devra mieux expliquer pourquoi la vente doit être conclue rapidement. Après la vente, Fisker ne sera plus tenu de réparer les véhicules, qui seront vendus « en l'état ». Fisker cèdera également l'accès au code source et autres éléments logiciels pertinents à American Lease.

Face à sa faillite imminente, Fisker procède à la vente de son inventaire, y compris ses voitures. Cette vente a pour objectif de générer des liquidités afin de couvrir les dépenses immédiates de l'entreprise.

Créanciers non garantis American Lease

Cette décision soulève cependant de nombreuses interrogations auprès des créanciers et des parties prenantes. L'avenir de Fisker dépendra de la manière dont ces questions seront résolues lors des prochaines audiences.

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *