in ,

Incroyable ! La première Ferrari électrique est à 500 000 euros

Vous n'allez pas en revenir, lance également sa voiture électrique à un prix qui va choquer les passionnés de voiture de luxe. Envie d'en connaître davantage ? La suite ci-dessous !

Ferrari, célèbre pour ses moteurs rugissants et son prestige, se lance dans une nouvelle ère avec le lancement de sa première voiture électrique. Cette dernière est prévue pour la fin de l'année prochaine. Une source bien informée a révélé à Reuters que ce modèle électrique exclusif coûtera au moins 500 000 euros soit 535 000 dollars.

Ce prix démontre la confiance de Ferrari en l'appétit des ultra-riches pour l'innovation électrique. Alors que de leur côté, les constructeurs grand public réduisent les prix en raison de la baisse de la demande. Que vaut ce Ferrari électrique à 500 000 euros ? Quelques bribes d'informations sur cette voiture dédiée pour les friands de luxe et de démesure !

Ferrari électrique : pourquoi ce prix beaucoup plus élevé que ceux appliqués par la concurrence ?

Le prix de base de ce nouveau modèle électrique est considérablement supérieur à la moyenne de 350 000 euros. Ce tarif ne comprend même pas les personnalisations et caractéristiques additionnelles qui ajoutent généralement 15 à 20 % au prix final. Comparé à des véhicules électriques de luxe comme la Porsche Taycan, qui débute à environ 100 000 euros, la Ferrari électrique se positionne clairement dans un segment d'élite.

Alors, pourquoi une politique de prix élevé alors que les autres constructeurs misent sur la réduction de leur marge ? Tout simplement pour garantir l'exclusivité ! Si vous souhaitez avoir une voiture électrique qui correspond à votre personnalité, rien de telle qu'un Ferrari à 500 000 euros !

YouTube video

Est-ce que la marque peut faire face à ses concurrents à ce prix pour une mobilité durable ?

Bien que l'augmentation de la production présente des risques, Ferrari a démontré avec succès sa capacité à s'étendre au-delà des voitures de sport traditionnelles avec le lancement du SUV Purosangue en 2022. Fabio Caldato, gestionnaire de portefeuille chez AcomeA SGR, souligne la demande croissante pour les Ferrari et la possibilité de répondre à cette demande sans compromettre l'exclusivité. Les listes d'attente pour certains modèles peuvent atteindre deux ans, renforçant ainsi l'aura de prestige et de rareté qui entoure la marque.

Avec la nouvelle usine de Maranello que l'enseigne vient d'inaugurer, la production de voitures à essence et hybrides pourrait très bien se faire en parallèle avec les voitures électriques de luxe. L'usine sera pleinement opérationnelle d'ici trois à quatre mois. Il faut donc croire que la marque s'est armée pour faire face à la concurrence avec l'ouverture de sa nouvelle usine de fabrique.

En outre, le développement d'un deuxième modèle de Ferrari électrique est déjà en cours. Bien que le constructeur de voiture de luxe italienne n'envisage pas d'augmenter sa production globale à 20 000 véhicules par an, il faut comprendre qu'il est sur la bonne voie. C'est certainement la raison pour laquelle , concurrent direct de Ferrari, prévoit de lancer son premier en 2028.

Ferrari entre ainsi dans une nouvelle ère avec son premier véhicule électrique, combinant innovation technologique et exclusivité. L'enseigne continue ainsi de maintenir son statut emblématique dans le monde de l'automobile de luxe.

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *