in , ,

Test du Fitbit Charge 6, un bracelet connecté considéré comme supérieur à la Pixel Watch

Alors que a désormais sorti la Pixel Watch 2, les anciens modèles de bracelets connectés connaissent toujours un franc succès auprès du grand public. Et il s'avère que parmi ces modèles, le Charge 6 soit très performant, voilà pourquoi, nous lui avons fait passer un test.

Ce smartband ne paie pas de mine au premier coup d'œil. Mais de nombreuses personnes disent que ses fonctionnalités sont similaires à celles de la Pixel Watch. Vrai ou faux ? Voici ce qu'il en est réellement. 

Présentation du bracelet connecté Fitbit Charge 6

Le Fitbit Charge 6 est un smartband qui, comme son nom l'indique, n'a pas l'apparence d'une montre. Il a plutôt le design d'un bracelet de fitness dont la sangle est en silicone. Son cadran rectangulaire dans lequel toute la technologie de la marque est concentrée vous aidera à gérer vos activités.

Peu de wearables sont directement comparables au Fitbit Charge 6. Mais alors que son style est généralement réservé aux montres simples et légères, celui-ci possède un grand nombre d'éléments avancés vus dans le Fitbit Sense 2. C'est ce qui fait du Charge 6 l'un des meilleurs choix de toute la gamme Fitbit, à condition de pouvoir passer outre les quelques défauts que cet appareil présente.

Design

Ce smartband est officiellement composé d'un bracelet classique en silicone et d'un boîtier en aluminium. La qualité de sa sangle est semblable à celle des bracelets de sport par défaut de l' Series 9. Elle est interchangeable. Et vous trouverez facilement de nombreux remplacements en ligne. Ensuite, ce modèle est disponible en trois coloris (Porcelaine/aluminium argent ou Noir volcanique/aluminium noir et Corail/aluminium champagne doré).

Un écran assez petit

Puis, il est vrai que le charme de la gamme Charge de Fitbit réside en grande partie dans son petit format. Mais l'écran de la Charge 6, même s'il est AMOLED est vraiment petit. Il fait tout juste 1.04 pouce. Par rapport à celui d'une Watch, cette taille est microscopique.

Il est donc difficile d'y lire quoi que ce soit en longueur. Nous admettons que Fitbit a fait un excellent travail d'optimisation de l'interface utilisateur. Rien ne semble trop étroit ou minuscule, quand nous y lisons des données. Sans compter le fait que la fonction de zoom à trois touches est très pratique.

Mais pour jeter un coup d'œil rapide à vos statistiques pendant une séance d'entraînement, un écran plus grand est toujours préférable. Il n'est donc pas certain que l'écran de ce smartband puisse plaire à ceux qui sont habitués aux smartwatch classiques.

Le retour du bouton latéral

Lors de notre test du Fitbit Charge 6, il s'avère qu'il est pratiquement identique au Charge 5 en termes d'options. Le seul indice visuel indiquant qu'il s'agit d'un tracker différent est le nouveau bouton latéral que ce modèle présente. Il ne s'agit pas d'une touche mécanique, mais haptique. L'effleurer du doigt le fait fonctionner, car nous avons senti un bourdonnement en le faisant.

Cette nouveauté est intéressante. En appuyant une fois, vous réveillez l'appareil ou vous revenez à l'interface principale de la montre ; en appuyant deux fois, vous accédez à Google Wallet.

Toutefois, ce genre d'élément a souvent tendance à bloquer au fil des ans. C'est pourquoi, nous accordons un bon et un mauvais point en ce qui concerne ce critère.

Les boutons physiques sont plus appréciés. Ils indiquent que vous disposez d'un produit portable qui fonctionne, même lorsque vous avez les doigts moites ou gantés. La plupart du temps, ils servent également de raccourcis pour les applications fréquemment utilisées. C'est une liberté par rapport à l'écran tactile. 

Fonctionnalités

Le Fitbit Charge 6 dispose également d'une meilleure sélection d'applications que le Charge 5. Vous disposez de Google Maps, Music et Google Wallet. Par contre, dites au revoir à Fitbit Pay, car nous ne l'avons pas vu dans les options de l'appareil.

Ces applications ne sont pas complètes, bien sûr. Google les a un peu réduites pour s'adapter au petit écran du Charge 6, mais elles fonctionnent parfaitement. Google Wallet peut gérer toutes vos cartes, Maps facilite l'itinéraire. YouTube Music vous offre toutes les commandes de lecture dont vous avez besoin. Lentement mais sûrement, Google se fait alors connaître à travers l'expérience Fitbit. Et ces nouveaux ajouts sont un moyen parfait de faciliter l'entrée des utilisateurs dans leur monde.

Ce bracelet connecté compte naturellement vos pas de manière passive tout au long de la journée. Néanmoins, il ne compte pas l'équivalent des étages gravis. Ce type de statistique constitue un excellent complément au nombre de pas pour le suivi passif, mais il nécessite un altimètre, dont le Charge 6 est dépourvu.

Une application de sommeil efficace, mais compliquée à manier

Et en matière d'application dédiée au sommeil, comme pour les générations précédentes, c'est son point fort. Par exemple, lors de notre test du Fitbit Charge 6, l'appareil n'a pas confondu le fait de rester au lit à lire pendant 30 minutes avec le fait de se rendormir. Ce smartband est donc très intuitif.

Sauf qu'il est un peu compliqué de consulter ces fameuses données de sommeil. Par rapport à la fonction Morning Report de la Venu 3 qui permet de les afficher directement sur l'écran de la montre, vous devez synchroniser votre Charge 6 à votre smartphone. Ce n'est que de cette manière que vous verrez les informations sur votre sommeil. Cela s'explique probablement par le fait que l'application du téléphone se charge d'une partie du traitement des données.

Options de suivi de la santé

Sinon, ce bracelet connecté relève assez bien les données de base habituelles en matière de suivi de la santé. On parle ici de minutes de zone active, de relevés nocturnes de la SpO2 et une fonction très spéciale de scanners EDA. Puis, ce smartband possède une application permettant d'effectuer un mini ECG. Déjà présent sur le Charge 5, il utilise l'analyse des signaux électriques pour vérifier votre rythme sinusal.

Par contre, si vous voulez diffuser votre fréquence cardiaque sur les appareils de fitness, cette option est désormais présente sur la Fibit Charge 6. Il s'agit d'un ajout attendu depuis longtemps par de nombreux utilisateurs.

Fitbit indique que le fonctionnement est garanti uniquement avec les derniers modèles d'appareils iFit, NordicTrack, Concept2, Peloton et Tonal. Cela dit, il est possible qu'il fonctionne avec des appareils qui prennent en charge les accessoires Bluetooth. Cela peut se révéler être très pratique lors de vos séances de sport.

Options de suivi des activités physiques

Le suivi de la forme est également ce que Fitbit fait de mieux. Et  nous n'allons pas contredire cette information en ce qui concerne le Charge 6 que nous avons testé. C'est un bracelet connecté qui convient parfaitement aux utilisateurs occasionnels qui souhaitent être plus actifs.

Le suivi GPS n'est pas aussi bon que celui d'une montre connectée Garmin. Ce smartband surévalue parfois les parcours d'un dixième de mile, si vous comparez ses données à celles d'une Apple Watch Ultra 2. C'est une information que les coureurs de fond doivent garder à l'esprit lorsqu'ils augmentent leur kilométrage s'ils portent un Charge 6. Le GPS à double fréquence de la marque à la pomme croquée est plus précis. Mais les données fournies sont exploitables par l'utilisateur s'il veut améliorer ses performances sportives.

Autonomie

Pour suivre, l'autonomie de la batterie est bonne. Ce smartband peut rester allumé pendant 7 jours quand l'écran est désactivé. Dans le cas contraire, l'autonomie de l'appareil est de l'ordre de 2 jours.

En temps réel, lors du test du Fitbit Charge 6, nous avons pu l'utiliser durant environ une semaine. Mais ce laps de temps a été intercalé de plusieurs activités. Nous avons par exemple fait de la marche et activer le GPS. Tantôt le soir, nous avons mis l'application en marche. Et la plupart du temps, le suivi de la SpO2 et les notifications étaient activés puis éteints. Mais dans l'ensemble, l'endurance de ce bracelet connecté est acceptable comparé à une Pixel Watch ou une Apple Watch.

Verdict

Au final, il s'agit d'un bon tracker de fitness. Le Charge 6 est de loin l'un des Fitbit les plus complets à ce jour. Avec son prix abordable, son design simpliste, ses fonctions de suivi de la condition physique et son autonomie de plusieurs jours, les quelques défauts qu'il possède sont minimes.

Après l'avoir testé, le Fitbit Charge 6 répond à de nombreuses attentes. Au cours des deux dernières années, les smartwatch avancées ont pris une place de plus en plus importante. Tandis qu'il n'y a pas beaucoup d'options pour les personnes qui veulent encore porter des smartband simples. Il est agréable de voir un tel bracelet de fitness proposé par une grande marque comme Fitbit.

Par contre, il est compréhensible que vous hésitiez à acheter ce bracelet connecté surtout si l'on tient compte du coût de l'abonnement à Fitbit Premium. De nombreux trackers coûtent moins chers et sont aussi dotés d'un grand nombre de fonctionnalités, comme l' Band 7. Et si vous êtes prêt à payer plus cher que son prix actuel, vous pourrez acheter l'Apple Watch SE ou la Galaxy Watch 6. Par conséquent, le fait de se tourner vers ce modèle est un choix personnel.

On aime
  • Bracelet interchangeable
  • Fonction ECG
On aime moins
  • Ecran trop petit par rapport à celui d'une smartwatch
  • Pas d'appli Fitbit Pay

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Le coup de cœur de Julie❤️

Envie d’acheter un nouveau smartphone ? Voici le meilleur du mois de mai 2024

Julie – Journaliste technplay.com

Google Pixel 8 Pro

Smartphone Android débloqué avec téléobjectif, 24 Heures d’autonomie et écran Super Actua

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *