in ,

Nymi : payer ses achats grâce à son rythme cardiaque ?

En partenariat avec MasterCard, la société Bionym, test un nouveau moyen de régler ses achats avec un bracelet. Si des technologies de ce genre existent déjà, le Nymi, aurait pour particularité d’identifier son utilisateur grâce à son rythme cardiaque. 

L’électrocardiogramme d’un utilisateur serait unique, un peu comme une empreinte digitale, et permettrait au bracelet de reconnaître l’identité de son porteur. Bionym planchait déjà sur ce dispositif afin de lui permettre, à l’époque, d’être utilisé comme un moyen sécurisé de stocker un mot de passe. L’objectif est maintenant de pouvoir servir de moyen de paiement, c’est pourquoi des tests sont actuellement en cours au Canada, en partenariat avec TD Bank et MasterCard. Les transactions pourront se faire au moyen de la technologie NFC.

Payer sans sortir sa carte de crédit se démocratise de plus en plus. Aux États-Unis le phénomène est à présent monnaie courante, notamment en utilisant Apple Pay. Le système de paiement sans contact utilise une photo de la carte bancaire d’un utilisateur et lui permet de payer, à condition bien sûr d’avoir l’accord de sa banque. L’application a depuis traversé l’Atlantique pour débarquer au Royaume-Uni en juillet dernier. Avant cela, nos voisins anglais bénéficiaient déjà d’une gamme de produits proposés par la Barclays, leur permettant de régler leurs achats. Bracelet, sticker, porte-clés… Reste à savoir si Nymi possèdera comme la plupart des moyens de paiement sans contact un plafond. La Barclays, par exemple, n’autorise les transactions avec ses trois dispositifs que si celles-ci sont inférieures à 20£.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.