in

La Google Car conduit mieux que vous

Google Car en essaie aux Etats-Unis

Google a testé ses Google Cars (environ une vingtaine de voitures) pendant 6 ans. Elles ont parcouru de façon autonome presque 1 million de miles (soit environ 1 600 000 kilomètres) sur cette même période et roulent désormais en moyenne 16 000 kilomètres par semaine. L’avènement des voitures autonomes est en bonne voie.

L’heure du bilan

Peut-on alors leur faire confiance? Faire confiance à un « conducteur non humain »? C’est la question soulevée et que n’importe quel conducteur peut avoir en tête en suivant cette actualité. En effet après avoir mis ses véhicules en période d’essai, il est temps de rendre des comptes pour la compagnie américaine, à savoir combien d’accidents ont eu les Google Cars depuis 2009. Le directeur de la section « Self-Driving Cars » de chez Google, Chris Urmson, a affirmé lundi sur son blog que les Google Cars ont comptabilisé au total 11 accidents de la route en 6 ans. À noter cependant que Urmson a déclaré que la responsabilité de ces petits accrochages est due non pas à ses prototypes, mais a celle des autres conducteurs, autrement dit « nous ».

[blockquote style= »2″]Depuis 2009, lors du lancement de ce projet de voiture autonome, nous avons été impliqués dans 11 accidents mineurs (pas de blessures graves, seulement de légers dommages) sur plus de 1,7 million de kilomètres parcourus par nos véhicules en mode manuel et autonome. En aucun cas, ces accidents n’ont été causés par l’une des Google Cars.[/blockquote]

Urmson à déclarer ensuite que les voitures ont été percutées à l’arrière sept fois (principalement aux feux tricolores ou sur l’autoroute) ou encore ont été heurter à plusieurs reprises, lorsque la voiture marquait un arrêt au panneau stop par exemple. La majorité de ces accrochages se sont apparemment déroulés plus en ville que sur l’autoroute.

Un premier succès pour la Google Car

Le directeur de la section va plus loin, en révélant le nombre de conducteurs américains qui par exemple consultent leur téléphone mobile au volant. D’après les chiffres, ils sont 660 000 à ne pas faire attention à la route.

[blockquote style= »2″]Nos conducteurs ont couramment vu des personnes dépasser de leurs lignes, nous avons même aperçus certain lire un livre ou encore joué de la trompette ce qui est tout simplement dangereux, car ils ne font pas attention à la route à 100%. Nos voitures autonomes permettent de faire cela en toute sécurité et montrent alors une autre dimension de la conduite de demain, avec une vision à 360° et une attention de la route au maximum dans toutes les directions et à tout moment. Nos tout derniers capteurs permettent de détecter d’autres véhicules, des cyclistes et des piétons à une distance d’environ 2 terrains de football. [/blockquote]

Il ajoute enfin que Google collecte énormément de données sur la conduite qui leur permettront d’identifier les situations dangereuses sur la route pour prévenir un accident. Ces données pourraient identifier les habitudes des conducteurs comme franchir un feu au rouge ou dépasser de la ligne qui peuvent être 2 causes d’accidents sur la route.

La prochaine étape de ce projet sera vraisemblablement de travailler sur les algorithmes de la Google Car afin qu’elle puisse entreprendre une manœuvre d’évasion pour éviter de futur accident.

Source