in ,

CES 2016 : Le drone dans tous ses états !

ces 2016 dji phantom 4k une

Au CES 2016, le drone se décline dans tous les sens et pour tous les goûts. Il y en a même un qui peut transporter un passager ! Ceux qui nous intéressent ici sont plus petits et seront bientôt commercialisés de par chez nous.

Parrot Disco, une aile volante qui en impose

ces-parrot-disco-drone

Parrot est l’un des leaders sur le marché des drones. La marque a su conquérir le public avec ses engins innovants, souvent plus séduisant que ceux de la concurrence. Après un Bebop 2 plutôt réussi, le fabricant français change de forme et opte pour un design proche d’un avion tout en conservant la partie centrale de son précédent modèle.

Comme ce n’est pas un hélicoptère miniature, le décollage se passe différemment. Il faut lancer le Parrot Disco, il opérera un vol circulaire en attendant les ordres du pilote. L’atterrissage est également facilité, car il est automatisé, afin de ne pas crasher l’appareil par inadvertance.

Trois types de commandes sont disponibles. L’engin est pilotable via smartphone, la télécommande Parrot Skycontroller ou avec une radiocommande 2,4 GHz. Pour faciliter le pilotage, le drone dispose d’un baromètre, d’un gyroscope, d’un GPS, d’une sonde Pitot et d’un magnétomètre.Les ailes se détachent pour faciliter le transport.

ces 2016 parrot disco

Ce modèle atteint une vitesse maximale de 80 km/heure et dispose de 45 minutes d’autonomie. Il s’équipe de la même caméra que le Bebop 2, à savoir un capteur de 14 millions de pixels pouvant filmer en Full HD.

Malheureusement, le Parrot Disco n’a pour l’instant pas de date officielle de sortie autre qu’un vague 2016. Son prix n’a pas été dévoilé, mais sûrement qu’il coûtera plus cher que le Bebop 2, vendu à partir de 550 euros.

Lily, la caméra qui vous suit partout

ces lily

Nous en avions déjà parlé dans nos colonnes, Lily n’est pas vraiment un drone à proprement parler. Il s’agit d’une caméra qui vous suit dans le moindre de vos déplacements. Pour cela, l’engin a besoin de vous traquer. Il communique avec un bracelet que vous enfilez au poignet. Ensuite, il suffit de lancer Lily en l’air et le tour est joué.

Depuis le lancement de sa campagne sur Kicktarter, l’engin s’est grandement amélioré. La caméra intégrée filme en 1080 p à 60 images par secondes. Son capteur peut prendre des photos de 12 millions de pixels grâce à la télécommande fournie. Ses capacités lui permet de filmer de belles vidéos, même en présence d’eau car Lily est étanche.  Le drone si l’on peut l’appeler ainsi, possède un dispositif pour éviter les collisions.

Présentée l’été dernier, Lily est victime de son succès. Le fabricant a annoncé avoir engrangé 34 millions de dollars en précommande, soit plus de  60 000 unités à fournir. Le porte-parole de la compagnie a déclaré au CES que les 500 premiers modèles fabriqués sont en test. Il va donc falloir attendre au moins l’été prochain pour se procurer cet appareil pour les fans de vidéos, vendu à 999 dollars.

Le Yuneec Typhoon H évite les collisions

ces yuneec typhoon h

Le Yuneec Typhoon H vient renvouler la gamme Typhoon de la marque chinoise. Ce modèle se présente sous la forme d’un héxacoptère, il vole grâce à six hélices. Le Typhoon H s’avère plus stable que les autres drones et est capable d’atterrir même si deux de ses hélices tombent en panne.

Sa caméra filmant en 4K, une bien meilleure résolution que les deux autres produits, est montée sur un bras pouvant tourner à 360 degrés. Le pied d’atterrissage se rétracte pour ne pas gêner la prise de vue. Il embarque des modes comme Orbit qui le fait tourner autour du pilote, Point of interest, pour sélectionner un endroit, ou Journey, pour suivre un trajet.

ces 2016 yuneec typhoon

Le Yuneec Typhoon H se pilote à l’aide d’une télécommande munie d’un écran de 7 pouces. Il dispose de fonction basique pour éviter les obstacles, dans sa version de base.

Le vrai plus de ce drone provient du module RealSense 3D créé par Intel. En l’ajoutant au Typhoon H, la gestion des obstacles mouvants et fixes se montre bien plus précise. La démonstration pendant la Keynote d’Intel en a fait la preuve. Ce drone sera vendu moins de 2000 dollars durant le premier semestre 2016.

Dji Phantom 3 4K, l’Ultra HD abordable

CES 2016 DJI Phantom 4k

Dji propose généralement des drones de grande qualité, mais aussi cher, comme le Dji Phantom 3 Professional. Cette nouvelle version à laquelle on a rajouté la particule 4K sera proposée à 999 dollars, un peu moins de 900 euros en France dans le courant de l’année 2016. Cela fait de lui le plus abordable de la gamme.

Comme son ainé, il accueille une caméra Ultra Haute définition. Le fabricant a tout simplement baissé la qualité du retour vidéo. Le signal passe de 10 mbps à 2 mbps. La distance de communication est également plus faible, elle plafonne à 500 mètres au lieu de 3,5 km pour le Professional (en Europe).

dji phantom 4

Le Dji Phantom 4K pourra réaliser des vols en intérieurs, grâce à des capteurs à ultrasons. Celui permet également de voler dans des zones à faible signal GPS. Il perd quelques options technologiques, comme le système de position par satellite Gonaglass présent sur la version professionnelle. En revanche, le fabricant une autonomie améliorée de 25 minutes. Possiblement le drone qui donnera accès à de superbes images aux amateurs.

Fleye, un drone qui vous veut du bien

ces fleye

Fleye est le genre de chose innovante que l’on peut croiser au CES 2016. Il s’agit d’une boule mono-hélice qui résiste à la plupart des chocs. Surtout cette forme de ballon de football protège le petit rotor derrière une grille. Ainsi, il est tout à fait possible de toucher Flye pendant son vol, chose plus difficile avec les autres appareils sur le marché. Vous pouvez le saisir pour prendre un selfie ou le repousser s’il s’approche trop.

Pesant à peine 450 grammes, la boule dispose de capteur d’une caméra à sa base et des capteurs pour faciliter la navigation. Le capteur principal de 5 millions de pixels peut filmer en Full HD à 30 images par seconde. L’autonomie n’est en revanche que de dix minutes. Sa forme particulière pourrait séduire les publicitaires souhaitant faire leurs campagnes de manière originale.

fleye drone choc

Ce projet né dans le grenier d’une startup de Liège, en Belgique, sortira en septembre 2016. Une campagne de crowdfunding sur Kickstarter est en cours. Fleye a récolté près de 240 000 euros. Le prix de vente est annoncé aux alentours des 1000 euros, 699 euros si vous participer au financement.

Ces quelques projets montrent que le drone a encore un bel avenir devant lui, autant auprès du grand public que des professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.