in

Toutes les montres Fitbit pourraient prendre feu selon une plainte

Une nouvelle plainte avance que les montres Fitbit pourraient vous brûler en prenant feu. Ces montres connectées seraient dangereuses.

Fitbit se retrouve encore une fois sous les feux du projecteur en faisant face à une plainte collective initiée aux Etats-Unis. Deux clients mécontents affirment que toutes les montres connectées de la marque souffrent d’une défaillance. Un défaut de fabrication ferait surchauffer la batterie des montres Fitbit et les poussant à prendre feu.

L’accusation portée contre Fitbit

Le site ArsTechnica a rapporté qu’un recours collectif dans certains Etats américains dont la Californie, New York, Floride… vise Fitbit. Ce recours demande des dommages et intérêts concernant toutes les montres connectées de la marque. L’accusation prétend que tous les produits de la marque présentent un même défaut qui a déjà provoqué dans les 80 blessures aux Etats-Unis. Ces blessures comprennent des brûlures au deuxième et au troisième degré.

Deux femmes se sont constituées comme les principales victimes. Elles auraient toutes les deux souffertes de brûlures cutanées, l’une avec une Fitbit Versa et l’autre avec une Versa 2. Des rapports en ligne référencés montrent plus d’exemple de blessures dues à des modèles de la gamme Fitbit Versa et même la Sense de 2020.

Les montres connectées Fitbit, quelle que soit la gamme, pourraient ainsi prendre feu.

Fitbit a répondu à certaines des accusations portées contre la marque. Elle assure que la plupart de ces cas sont causés par une irritation ou un frottement. Les plaignants soutiennent quant à eux que leurs blessures viennent d’une surchauffe suite à un défaut de la batterie et du système de charge. Ars Technica a aussi trouvé quelques autres rapports en farfouillant dans le compte d’assistance de Fitbit sur Twitter.

Ce procès met aussi en lumière le fait que Google aurait supprimé les remboursements dans le cadre du rappel Fitbit Ionic. Google et Fitbit avaient en effet précédemment annoncé que les propriétaires d’Ionic auraient droit à un remboursement complet du coût initial de la montre connectée. Or, certains propriétaires n’ont toujours pas reçu leur remboursement après plus de deux mois du rappel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.