in ,

Un bracelet connecté qui détecte le taux de produits chimiques

bracelet connecté MyExposome

Bien que cela est pris un peu de temps, nous avons enfin réalisé une prise de conscience sur la toxicité des produits chimiques, présents dans notre environnement au quotidien.  Cependant, beaucoup de monde ignore encore l’existence de ces derniers et les risques d’une exposition, face à certains d’entre eux. Voilà pourquoi ce bracelet connecté baptisé MyExposome a été créé, dans le but de répondre aux questions en déterminant précisément les produits auxquels nous sommes exposés tous les jours. 

Conçu comme le corps humain

Enfin plus précisément, conçu pour absorber les produits chimiques exactement comme le corps humain. MyExposome est un bracelet connecté ultra léger et fabriqué en silicone. Le concept repose sur l’idée de conserver ce bracelet pendant une semaine, puis de l’envoyer au laboratoire où des tests seront alors effectués, afin d’examiner les produits chimiques auxquels il a été exposé. Une liste complète des 1400 produits testés (pesticides, composés organiques…) a été publiée. L’accent a notamment été mis sur toutes les substances pouvant représenter un réel danger pour la santé.

bracelet connecté MyExposome

Cependant MyExposome, ne pourra que mesurer les produits présents sur la peau. Par exemple si vous ingurgitez une substance chimique, le bracelet ne le détectera pas, à moins que cette dernière ne soit excrétée par les pores de la peau (comme la caféine).

Rendre visible l’invisible

Le but de cette opération est d’apporter avant tout, la capacité de connaître l’exposition aux produits chimiques pour le grand public. Marc Epstein le PDG de MyExposome a déclaré « À l’heure actuelle la communauté scientifique utilise cette technologie pour surveiller l’exposition chimique dans les groupes sectoriels. Nous voulions apporter cette technologie de pointe à l’individu, et rendre visible l’invisible »Mais il faut noter qu’extraire les données de ce bracelet n’est une chose facile. Chacun doit être traité de façon manuelle, et interpréter les résultats peut prendre du temps.

exemple de produits chimiques dans le corps humain
Exemples de produits chimiques nocifs pour l’organisme.

Merci Kickstarter

Ce projet demandant énormément de temps, d’efforts et bien entendu d’argent, la société a dû se tourner vers la plateforme de crowdfunding Kickstarter. Pour participer au test, il vous faudra déposer un gage de 995 dollars. Si tout se passe comme prévu, MyExposome devrait commencer à livrer ses bracelets en septembre prochain.

Source 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.