in ,

La Chine a un gros problème de voitures électriques (et Elon Musk en a des sueurs froides)

Les voitures électriques font face à un gros problème en Chine depuis une semaine avec un ralentissement sans précédent des ventes. et semblent être les premiers à se retrouver devant le collimateur. Explication !

YouTube video

La vente de voitures électriques sur le marché mondial a connu une certaine stagnation depuis le début de cette année. La Chine, premier marché mondial de véhicules électriques, n'est pas épargnée par ce ralentissement.

Alors que L'Association des voitures particulières du pays s'attend à une hausse de 25 % des ventes cette année, il faut croire que le marché chinois est bien loin du taux de 36 % enregistré l'année dernière.

Pour Tesla, cette baisse des demandes signifie une baisse considérable de sa part de marché. Cela d'autant plus vrai alors que l'entreprise américaine doit faire face aux prix imbattables de ses concurrents chinois.

Problème de voitures électriques en Chine : la fin de Tesla sur le marché chinois ?

Afin de rester compétitif sur le plus gros marché des voitures électriques mondiales, Tesla a dû revoir ses prix à la baisse, notamment pour ses modèles 3, S, X et Y. Cela entrait dans la stratégie marketing de l'entreprise afin de faire face au leader du marché, BYD qui propose une Seagull à 11 000 $.

Ces réductions ont permis à Tesla d'enregistrer un nombre record de livraisons et de maintenir le cours de son action à un niveau élevé. Cependant, l'entreprise a perdu son titre de premier vendeur mondial de véhicules électriques au profit de BYD en 2023.

Le maintien des prix en Chine semble toutefois s'être retourné contre l'entreprise. Tesla a manqué les prévisions de Wall Street pour les livraisons. De même, sa part de marché dans la deuxième plus grande économie du monde était tombée à environ 7 %, contre environ 11 % au début de 2023. De quoi donner des sueurs froides à Elon Musk !

YouTube video

BYD n'est pas non plus épargné par ce ralentissement

Le problème des voitures électriques en Chine touche également le constructeur local BYD. Alors que ce dernier connaît une impasse en Amérique à cause de l'émergence de véhicules hybrides moins chers, la situation est beaucoup plus complexe sur le sol chinois.

La Chine est certainement le premier consommateur de véhicules électriques au monde avec près de 2,7 millions de stations de charge à travers le pays à la fin de 2023. Les modèles à hayon de milieu de gamme proposés par BYD font partie des véhicules électriques les plus vendus dans le pays.

Cependant, certains acheteurs potentiels ont trouvé irritantes les baisses de prix constantes des entreprises locales. BYD a réduit le coût d'un modèle de 15 000 yuans, soit environ 2 100 dollars, en l'espace de quelques mois l'année dernière. Cette baisse drastique a réduit sa valeur sur le marché de l'occasion et rendu les gens plus hésitants à en acheter un.

Un autre problème des voitures électriques en Chine est lié aux difficultés économiques que le pays rencontre. La pandémie, les pressions déflationnistes et la crise du marché de l'immobilier chinoise ont impacté le marché des véhicules électriques.

Une année qui s'annonce sombre pour BYD et Tesla si jamais…

La Chine et les Etats-Unis demeurent les premiers consommateurs des voitures électriques au monde. Cependant, si ces deux pays commencent à se détourner de ce type de véhicules, il faut croire que l'année 2024 s'annonce mal pour Tesla et BYD. A moins que l'émergence de nouveaux marchés tels que l'Allemagne ou la France pourra rendre la pilule moins amère !

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *