in

Black Widow : Disney et Scarlett Johansson enterrent la hache de guerre

black widow

Après deux mois de tractations et beaucoup de vitriol, Scarlett Johansson et Disney ont mis fin à leur bataille judiciaire concernant les recettes du film Black Widow.

D’après la presse spécialisée outre-Atlantique, les deux parties se sont mises d’accord sur une somme pour la rémunération pour l’actrice. Pour rappel, celle-ci avait déjà empoché 20 millions de dollars (selon Disney) pour jouer le rôle de Natasha Romanoff, mais devait toucher des bonus en fonction de la performance du film au box-office.

Néanmoins, avec la pandémie, Disney avait décidé de sortir Black Widow en juillet non seulement en salle, mais aussi sur sa plateforme Disney+ dans plusieurs pays.

Si l’on en croit encore la presse américaine, l’actrice devrait repartir avec une belle somme après cette mésaventure judiciaire, certains avançant un montant qui s’élève à 40 millions de dollars. Il est cependant à noter que les agents de la star aurait demandé 80 millions au départ, comme point de repère pour les négociations.

Disney et Scarlett Johansson : une solution qui va à tout le monde ?

De fait, l’on comprend l’empressement de Disney à tourner la page sur cette affaire, l’image familiale de la firme étant en jeu. A cela s’ajoute le fait que ce procès mettait à mal sa relation avec les vedettes dont elle a besoin dans ses films. Pour éviter l’hémorragie de talents, Disney avait vite fait, durant l’été, de conclure des accords avec Dwayne « The Rock » Johnson et Emma Stone sur leurs rémunérations pour les films Jungle Cruise et Cruella, deux autres victimes collatérales de la stratégie pro-Disney+.

L’on sentait bien qu’une solution était déjà proche la semaine dernière alors que Bob Chapek, PDG de Disney parlait lors d’une conférence d’un renouvellement de tous leurs contrats avec les talents. Des propos bien loin de la dureté dont il a avait fait preuve au début de l’affaire.

Surfshark

Et les deux parties semblent réellement avoir enterré la hache de guerre puisqu’en plus de l’accord sur Black Widow, Disney a confirmé que Johansson jouera le rôle principal dans Tower of Terror, le prochain blockbuster de la firme aux grandes oreilles. Comme quoi, les films Disney ont toujours une bonne fin.

 

Version précédente de cet article (02 aout 2021)

Le Président de Marvel Production, Kevin Feige, réagit face à la réponse de Disney suite à la plainte de Scarlett Johansson, star de Black Widow, se disant être « en colère et embarrassé » par l’objection, selon les rumeurs.

A titre de rappel, Scarlett Johansson a déposé une plainte contre la compagnie Disney le 29 juillet pour avoir rompu leur contrat en diffusant le film Black Widow sur Disney Plus. Son équipe juridique affirme également que cet acte aurait de lourdes répercussions sur sa rémunération, une perte estimée jusqu’à 50 millions de dollars. 

Affaire Scarlett Johansson : Disney riposte !

La firme Disney se dit « complètement respectueuse » envers son contrat avec la célébrité. Persuadée d’avoir été honnête avec la star de Marvel, l’entreprise de production juge son accusation comme étant désolante et méprisante en cette période de pandémie. Par ailleurs, elle affirme que, grâce à la diffusion de Black Widow en streaming, la star aurait empoché des gains supplémentaires en plus des 20 millions de dollars qu’elle reçoit par jour.

Cette objection face à la plainte de Scarlett Johansson n’a pas plu à Kevin Feige qui se dirait « être en colère et embarrassé » après avoir été informé sur la nouvelle. Il pense désormais que la société Disney n’accorde pas assez de justice à la vedette, un des plus brillants talents de Marvel Production.

Position de Kevin Feige : la presse en parle

Selon le rapport de Matthew Belluni, ancien journaliste américain, le contrat serait une forme de lobbying de la part du président de Marvel, contraignant Disney à limiter la production aux salles de cinéma. Le  seul but de cette décision aurait été de ne pas contrarier Johansson. Maintenant que la situation devient critique, Keige essaie de convaincre son prochain à régler les choses avec la star.

La position du boss du MCU demeure tout à fait compréhensible. Ayant collaboré avec Kevin Feige sur plusieurs projets cinématographiques, Scarlett Johansson est devenue une icône de sa compagnie depuis 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *