in

Razer Nabu X : test, avis, prix et fonctionnalités du bracelet

Il y a un an, Razer s’était fait connaître pour son bracelet connecté « gamer » : le Nabu. Ce dispositif offrait un tracker d’activité correct et des fonctionnalités sociales plus intéressantes, permettant de gérer ses notifications d’un mouvement de poignet et d’ajouter de nouveaux contacts en leur tapant dans la main. Pour le Razer Nabu X ? On reprend les mêmes ingrédients, on retire le superflu (à savoir l’écran OLED) et on diminue le prix (2 fois moins cher!). Reste à voir si la formule fonctionne toujours.

Caractéristiques du Nabu X

Première constatation : la disparition de l’écran OLED, présent sur l’aîné du Razer Nabu X. Si ce changement peut paraître anecdotique, force est de constater qu’il a un impact important sur le design de l’objet. Plus épuré, d’une esthétique un tantinet moins « gadget » et plus discrète que son prédécesseur, celui-ci ne comporte que peu d’éléments visuels : le logo Razer à l’une extrémité et les trois LEDs qui remplacent l’écran. En effet, ça sera via ces trois points lumineux (rouges, verts ou bleus) que passera la totalité des notifications, alarmes et objectifs que vous vous serez fixés.

Pour ce qui est du bracelet, il est également disponible en plusieurs couleurs : noir, blanc ou vert. A noter que le Razer nabu X est constitué de la même matière caoutchouc que le Nabu et s’avère particulièrement confortable. Il s’agit d’un one-size-fits-all, ce qui signifie que vous n’aurez pas à vous inquiéter de la taille de votre poignet puisqu’il est censé s’y adapter. Enfin, le Razer Nabu X est waterproof, résistant à l’eau à une profondeur d’1 mètre pour 30 minutes.

Côté hardware, les capteurs sont compris dans un module qui s’attache à une ouverture du bracelet.

razer-Nabu-X

Fonctionnalités du Razer Nabu X

A l’instar de son prédécesseur, le Razer Nabu X joue sur deux tableaux : celui du tracking d’activité et celui du smart bracelet.

Côté activité physique, le bracelet ne joue pas vraiment la carte de l’originalité puisqu’il se contente de reproduire ce que tous ses semblables offrent déjà : calcul du nombre de pas, des calories brûlées et analyse de qualité du sommeil. Si ces fonctionnalités sont effectivement obligées pour tout bon bracelet connecté, ce ne sont pas par celles-ci que le Razer Nabu X cherche à se démarquer. Le podomètre ne brille pas vraiment par sa précision, et il semblerait parfois que le bracelet cesse tout bonnement d’enregistrer votre progression. Ce n’est certes ni grave ni surprenant pour un appareil de cette gamme de prix (puisqu’il est vendu 50$), mais il est bon de le signaler.

Niveau technique, le Razer Nabu X permet de vérifier votre niveau de progression par rapport à votre objectif en tapant deux fois sur le bracelet. L’idée est bonne, et se place bien dans la volonté d’utilisation discrète et tactile désirée par Razer. Le problème, c’est qu’elle ne fonctionne pas toujours et que souvent, tapoter le bracelet n’afficher que le niveau restant de la batterie. Un défaut mineur que l’on espère voir corrigé dans les versions futures.

Tout comme le tracker d’activité, le moniteur de sommeil est relativement simple. Le mode sommeil peut s’activer directement depuis l’application dédiée, ou de manière préprogrammée en cas d’inactivité prolongée durant la plage horaire de votre choix.

 

Pour ce qui est du volet social, les choses deviennent plus intéressantes. La particularité du Razer Nabu X, c’est qu’il n’offre comme affichage que trois LEDs. Via différentes couleurs et des vibrations, le bracelet connecté vous prévient de vos appels, vos SMS et toutes vos interactions sociales. Le principe est qu’il est possible de personnaliser les couleurs affichées et de former son propre code couleur en fonction des notifications. Vous êtes ainsi le seul à savoir ce que votre bracelet vous communique via ses signaux lumineux. Par défaut, les notifications sociales sont signalées par des LEDs vertes, les appels en bleu et les autres alarmes en rouge.

Néanmoins, l’attrait principal du Razer Nabu X reste les possibilités d’interactions sociales qui lui sont propres. En plus de partager vos activités physiques ou d’interagir avec des jeux multijoueurs, c’est la possibilité d’échanger ses données Facebook ou Twitter avec un inconnu en lui donnant un high five qui séduit… à condition de tomber sur quelqu’un qui possède le même bracelet que vous. Car oui : la fonctionnalité est vraiment intéressante, mais elle est surtout uniquement compatible avec d’autres dispositifs Nabu. Au vu de leur nombre, disons… restreints dans les rues pour le moment, il est difficile de s’exprimer sur les interactions sociales offertes par le dispositif. Au moins ont-elles le mérite d’exister.

Ajoutons aussi la faculté d’interagir avec les notifications affichées de manière intuitive et discrète d’un mouvement du poignet, que le Razer Nabu X n’est pas le seul à offrir mais qui est quand même sympathique.

Application du Nabu X

En guise d’application dédiée, c’est en fait deux plateformes distinctes que vous devrez télécharger : la Nabu X Utility et la Nabu Fitness. Toutes les deux sont compatibles Android (à partir de la version 4.3) et iOS (sur iPhone 5 et ultérieurs). Elles sont gratuitement téléchargeables sur Google Play et l’App Store d’Apple . A savoir également que Nabu Fitness est parfaitement compatible avec la plateforme Apple Health.

Nabu X Utility est l’application qui vous permet de gérer les préférences du bracelet. En bref, c’est elle qui vous permet de coupler le dispositif à votre téléphone, de modifier les paramètres de notification, de déterminer les alarmes, etc.

Untitled-4 Untitled-2 Untitled-1

L’app Nabu Fitness, sans surprise, est dédiée au suivi de vos activités physiques. Il n’y a pas grand-chose à en dire tant elle est simple, ce qui peut être un avantage ou un inconvénient selon ce que vous attendez du Razer Nabu X. L’application est loin d’être aussi complète que celle de Jawbone par exemple, elle se contente du minimum mais le mesure de manière correcte. Des chiffres et des graphiques illustrent le nombre de pas effectués, la distance parcourue, les calories brûlées et les périodes de sommeil légers et profonds. Pour ce qui est de vos objectifs personnels, des barres de progression représentent de manière lisible votre situation par rapport au but à atteindre (qui peuvent aussi apparaître sur votre bracelet via l’affichage de certains LEDs). Point bonus : il est possible de consulter ses données en jours, semaines, mois ou trimestres.

Untitled-5 Untitled-3

Batterie et autonomie du bracelet Razer

Pour ce qui est de la batterie, Razer annonce une autonomie d’une semaine en utilisation constante. En réalité, nous sommes plus proches des 5 jours, mais cela dépend vraisemblablement de votre manière d’utiliser votre bracelet connecté, étant donné que le dispositif peut tenir jusqu’à 30 jours en stand-by. C’est une bonne moyenne pour le Razer Nabu X, au vu de son prix et des fonctionnalités qu’il propose.

Le bracelet se charge complètement en une heure environ, via un câble USB propriétaire.

wrist

 

Prix et disponibilité du Razer Nabu X ?

Présenté au CES de Las Vegas de cette année, le Razer Nabu X est déjà disponible à la vente sur leur site. Son prix est son véritable atout, puisqu’il ne vous coûtera que 50$ (équivalant à un peu moins de 44€), soit moins que la majorité des bracelets connectés. Reste à espérer que ce chiffre attirera les foules, car une grande partie des interactions sociales qu’il propose (passant essentiellement par la plateforme sociale de Razer, Pulse) perdent de leur intérêt sans autres utilisateurs du Razer Nabu X. Pas de quoi se précipiter sur le bracelet dans l’immédiat, donc.