in ,

Mercedes : L’emblématique Classe C se dote d’une motorisation 100% électrique

prépare une version 100% électrique de sa berline Classe C qui devrait être présentée fin 2025 pour une commercialisation en 2026.

Vous le savez, les constructeurs automobiles n'ont d'autre choix que d'électrifier leurs gammes pour répondre aux enjeux environnementaux. Chez Mercedes, on a bien compris le message et on se prépare à lancer un modèle très attendu : la Classe C électrique. Un pari audacieux pour la firme allemande qui souhaite ainsi proposer une alternative zéro émission à son emblématique berline compacte. Un modèle qui devrait séduire une large clientèle, des particuliers aux entreprises, en passant par les professionnels indépendants.

Lignes élancées et dynamisme au rendez-vous

Si les prototypes camouflés ne dévoilent pas tous leurs secrets, on peut d'ores et déjà deviner les grandes lignes de ce futur modèle. Exit les formes un peu sages de la Classe C thermique, la version électrique adoptera un profil plus élancé, avec une poupe inclinée et un capot avant profilé. Le tout dans un esprit dynamique et sportif, comme en témoignent les projecteurs effilés qui semblent vouloir fondre dans la carrosserie. Une allure racée digne des plus belles sportives de la marque !

YouTube video

Mercedes semble ainsi vouloir gommer l'image un peu trop sage qui pouvait coller à sa berline compacte thermique. Un choix stratégique pour séduire une clientèle plus jeune, sans pour autant se couper de la clientèle traditionnelle qui restera sensible au côté statutaire de la marque.

Même plateforme que le futur SUV électrique

Sous le capot, ou plutôt sous la carrosserie, la Classe C électrique empruntera sa technologie au futur EQC SUV 100% électrique dont la présentation est prévue d'ici la fin 2024. Les deux modèles partageront en effet la plateforme modulaire MMA, spécialement conçue pour accueillir la chaîne de traction électrique. Ils auront aussi en commun les motorisations électriques haute performance ainsi que les batteries de grande capacité, aujourd'hui indispensables sur ce segment.

De quoi leur permettre de viser une autonomie supérieure à 650 km d'après les premières estimations. Un argument de poids pour les longs trajets autoroutiers ou pour les conducteurs aux usages intensifs comme les représentants de commerce. Une autonomie qui devrait aussi rassurer les clients quant à l'angoisse de la panne sèche.

Fini le break, vive la berline !

Les amateurs de breaks seront sans doute un peu déçus d'apprendre qu'il n'y aura pas de déclinaison break pour la future Classe C électrique. Un choix qui tranche avec la gamme thermique où la version break famille rencontre toujours un franc succès. Mercedes semble ici vouloir rationaliser son offre électrique en se concentrant sur la carrosserie la plus populaire: la berline trois volumes.

Un choix stratégique de Mercedes qui souhaite avant tout séduire une clientèle fidèle, sans trop bousculer les codes de sa berline compacte. Les plus pragmatiques apprécieront la modularité de cet espace de chargement traditionnel.

Rendez-vous fin 2025 pour découvrir cette nouveauté dans les concessions ! D'ici là, la Classe C thermique traditionnelle restera au catalogue pour les réfractaires à l'électrification.

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *