in

Tencent veut plus de parts du capital d’Ubisoft

Le chinois Tencent possède déjà 5 % de parts d’Ubisoft, mais il aspire à plus de parts et a même fait une offre à Megabucks.

Tencent, le géant chinois des jeux vidéo et des réseaux sociaux veut détenir plus de parts du capital d’Ubisoft. Cette action lui permettrait d’affirmer sa position sur le marché mondial des jeux vidéo. Il a même fait une proposition dans ce sens à Megabucks, selon Reuters.

L’intérêt de la démarche de Tencent vis-à-vis d’Ubisoft

Tencent aurait de meilleures vues sur Ubisoft, une société dont il détient déjà les 5 % du capital. La famille Guillemot, qui a cofondé l’entreprise visée et qui la dirige encore, possède les 16 % des actions. Aujourd’hui, Tencent veut s’accaparer les parts de la famille Guillemot pour devenir le principal actionnaire de l’éditeur de jeux vidéo.

80 % des parts d’Ubisoft sont publiques. Le géant de la technologie chinoise cherche aussi à acquérir d’autres actions de cet éditeur en plus de celles des Guillemots. En agissant ainsi, il renforcera sa position sur le secteur mondial des jeux vidéo.

Une offre alléchante pour les actions Ubisoft des Guillemots

Tencent cherche à acheter à 101,84 dollars chacune des actions détenues par Ubisoft. Cette dernière est actuellement évaluée à environ 5,3 milliards de dollars. Notez que la participation de 2018 du géant des réseaux sociaux et des jeux vidéo a été achetée à environ 67 dollars par action. L’offre faite par Tencent est donc largement intéressante.

Le cours de l’action d’Ubisoft s’affiche en effet en moyenne dans les 45 dollars par action. Sa valorisation la plus élevée était de 110 dollars en 2018. Depuis la publication du rapport de Reuters sur Tencent, le cours des actions d’Ubisoft a déjà augmenté de 15 %. Quant au cours des actions de la société familiale Guillemot, il affiche déjà une augmentation de 7 %.

Tencent pourrait donc n’avoir aucun souci pour s’accaparer les actions d’Ubisoft visées avec une telle offre. Aucun accord n’a toutefois encore été finalisé même si les dirigeants de Tencent ont déjà rencontré les Guillemots en mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.