in

La technologie dans dans la peau avec les tatouages DuoSkin

tatouages DuoSkin

La technologie devient de plus en plus proche de nous et de notre corps. Preuve en est avec ces tatouages connectés, capables de contrôler votre téléphone ou de scanner un produit, et ce sans aucun fil ni aucun contact.

 

Des tatouages pas comme les autres

Nous vous en avions parlé lors du CES 2016 en janvier, les tatouages connectés sont une réalité. Les chercheurs du MIT (l’institut de technologie du Massachusetts) ont créé des tatouages qui fonctionnent comme des interfaces pour les smartphones et autres appareils digitaux. Ces tatouages peuvent recevoir et envoyer des informations, donnant ainsi un tout autre sens au mot « wearable ».

Tatouages DuosSkin design

Ils fonctionnent grâce à de la feuille d’or qui est capable de sentir le toucher et la chaleur de l’utilisateur afin de communiquer avec d’autres appareils. Ils peuvent se connecter sans fil avec des smartphones grâce au NFC, une connexion sur courte distance souvent utilisée pour les paiements avec mobile. Le tatouage fonctionne avec une batterie en lithium polymère et une petite puce informatique.

Le concept a été inventé par Cindy Hsin-Liu Kao, une étudiante en doctorat au laboratoire média du MIT. Elle a voulu envisager la fin de la mode qui veut que tout le monde ait les mêmes smartphones ou les mêmes montres connectées.

Trois modèles pour trois fonctions

Elle a présenté trois versions différentes du tatouage intelligent. La première consiste à utiliser le tatouage comme un pavé tactile afin de contrôler votre téléphone à distance. Cela pour être utile pour gérer votre musique ou décrocher si quelqu’un vous appelle sans avoir à toucher à votre mobile. Vous n’aurez qu’à exercer une petite pression sur le tatouage.

L'un des tatouages DuoSkin permet de contrôler un écran

Le second modèle se rapproche plus d’un tracker fitness. En effet, étant collé à la peau, le tatouage est capable de relever la température du corps ou le rythme cardiaque. Il serait ainsi possible de déduire l’humeur d’une personne des chiffres affichés par son tatouage connecté.

L'un des tatouages DuoSkin peut relever votre température ou votre rythme cardiaque

Le troisième sert d’outil de communication. N’importe quel appareil digital tenu proche du tatouage pourrait le scanner et ainsi en tirer certaines informations. Ce dernier modèle fonctionnerait donc de la même manière qu’une carte de transports en commun ou un pass d’entreprise qui permet de débloquer des portes.

L'un des tatouages DuoSkin permet de scanner des informations

Un pas de plus vers le corps connecté

Le tatouage est fabriqué avec un papier de tatouage adhésif, une couche d’isolation, une feuille d’or et un revêtement en silicone.  Cindy Hsin-Liu Kao a annoncé que la construction du prototype avait coûté moins de 175$ (155€). Ce qui prouve que la technologie, même innovante, devient de plus en plus abordable au fur et à mesure que les composants deviennent plus petits, moins chers, et plus puissants.

Les tatouages DuoSkin fonctionnent avec une feuille d'or.

Bien que ces tatouages ne soient qu’un prototype pour le moment, leur créatrice croît qu’ils sont un premier pas vers ce qui nous attend dans le futur. Selon elle, les interfaces de ce type seront un jour aussi banales que le maquillage aujourd’hui.

Il ne s’agit pas de son premier essai de transformer le corps humain en contrôleur. Elle avait déjà créé un faux ongle qui fonctionnait comme un pavé tactile. Elle espère que les salons de manucures, de tatouages ou encore les barbiers évolueront dans le futur pour proposer des wearables customisés.

Les tatouages DuoSkin proposent des design très différents

Ces tatouages n’ont beau être encore qu’au début de leur développement, ont peut leur prédire un bel avenir. Le laboratoire média du MIT est connu pour annoncer des technologies innovantes dans le cadre de leurs efforts pour montrer les possibilités futures au grand public. Ils avaient par exemple créé un prédécesseur au désormais célébrissime Google Street View.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.