in

Starship livre vos courses pour 1 livre !

Vous avez entendu parler du plan d’Amazon pour livrer des colis à l’aide de drones ? Une nouvelle société appelée Starship promet de perturber la livraison locale avec le lancement d’un robot autonome qui peut livrer des provisions à la porte des clients en moins de 30 minutes. Le tout pour 1 livre.

Le robot Starship a été développé par les deux cofondateurs de Skype : Ahti Heinla et Janus Friis. Il avance sur les trottoirs à une vitesse moyenne de 4 MPH, et utilise une technologie de cartographie et de navigation exclusive pour éviter percuter des obstacles. L’entreprise teste actuellement la démonstration de prototypes du robot dans le but de lancer le service au Royaume-Uni en 2016. Ces robots sont principalement destinés à être utilisés dans les zones suburbaines. Une des premières zones pilotes sera Greenwich dans l’est de Londres. Chaque robot peut transporter l’équivalent de deux sacs d’épicerie ( environ 10 kg au total). Ils fonctionneront avec des épiceries ou des entrepôts d’expédition équipés spécialement. Une fois leur livraison terminée, les robots vont retourner dans leurs hubs pour recharger leurs batteries et être nettoyés si nécessaire.

starship_3487784b

Une livraison technologique

Les clients pourront réserver leur livraison et suivre la progression du robot sur leur téléphone mobile en temps réel. L’espace de chargement restera verrouillé et sécurisé jusqu’à ce que le robot arrive devant la porte du client. Le client peut alors débloquer l’aide d’une application mobile et récupérer les courses. Pour conduire, Starship sera équipé d’une combinaison de caméras, GPS,  et de gyroscopes, mais un opérateur humain peut en prendre le contrôle à distance à tout moment. « Si quelque chose arrive, comme un croisement de routes difficile ou une nouvelle situation inattendue sur les routes, ou s’il y a beaucoup de gens autour et qu’il a besoin de comprendre comment naviguer à travers eux, il peut toujours nous appeler, et l’opérateur peut voir ce que le robot voit et dépasser l’obstacle, expliquent les deux créateurs. »

Et pour ceux qui doutent de la sécurité d’un tel dispositif, Janus Friis explique que le robot Starship a été beaucoup plus rapide à développer que la voiture autonome parce qu’il avance sur le trottoir à une vitesse lente, il est donc beaucoup plus sûr.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.