in

Quel permis faut-il pour conduire un scooter électrique ?

permis scooter électrique

La conduite d'un scooter électrique nécessite un permis spécifique comme son homologue thermique. Disponible en équivalent 50 et 125cc, cet article fait le point sur ce sujet.

De quel permis a-t-on besoin pour se déplacer en scooter électrique sans courir le risque d'être poursuivi par la police ? C'est également la question que tout le monde se pose avant d'acheter son deux roues électrique. Pour cette raison, nous avons dédié cet article à vous informer sur les différents permis requis en fonction de la catégorie de scooter électrique.

Différentes catégories de scooters électriques pour différents permis de conduire

Contrairement aux scooters thermiques, pour évaluer la puissance d'un modèle électrique, on ne se réfère pas à sa cylindrée. Ainsi, la mention cm3 ne servirait pas à grand-chose. Au contraire, la législation prend en compte son couple moteur, indiqué en kW. Ce couple détermine l'allure maximale du véhicule et donc le type de risque qu'il présente.

Il faut dans ce cas distinguer les 3 grandes catégories de scooters électriques pour évaluer leur puissance :

  • Un deux roues électrique d'une puissance inférieure à 4 kW équivaut à un scooter de 50 cm3 ;
  • Un scooter électrique ayant une puissance moteur inférieure à 11 kW équivaut à un scooter de 125 cm3 ;
  • Les deux roues électriques d'une puissance comprise entre 11 kW et 35 kW sont appelées maxi-scooters.

Le permis utilisé doit donc correspondre à la puissance du scooter électrique.

Permis pour un scooter électrique 50cc

Notons que la vitesse maximale d'un équivalent 50cc deux est de 45km/h. Pour le conduire, il faut disposer d'un permis AM. Ce dernier remplace d'ailleurs le BSR.

Même les jeunes de 14 ans peuvent obtenir ce permis. Ils doivent par ailleurs suivre une formation de 8 heures, divisée en général en 2 demi-journées. Pour l'obtenir, pas besoin de réussir le code de la route.

Permis de conduire d'un équivalent 125cc

Pour rouler à bord d'un scooter électrique 125cc, il faut d'abord être majeur. En outre, il faut être titulaire d'un permis de conduire A1.

Attention toutefois, il ne suffit plus de disposer d'un permis B pour pouvoir conduire un équivalent 125cc. Les personnes nées à partir du 1er mars 1980 sont obligées de suivre une formation spéciale d'une durée de 7 heures tarifée à 300 à 400 € par an.

Deux roues électriques à grosse cylindrée

Vous souhaitez conjuguer les caractéristiques d'un scooter urbain et les performances d'un deux-roues plus puissant ? Dans ce cas, le maxi-scooter électrique répondra à vos attentes. Ce type de bécane a une puissance maximale de 35 kW. Pour le conduire, il faut avoir 18 ans et être titulaire d'un permis moto A2.

Les règles à respecter lors des déplacements à bord d'un scooter électrique

Outre la détention d'un permis approprié, il existe des points à prendre en compte avant de circuler à bord d'un scooter électrique. En effet, quel que soit votre permis (A2, A1 ou AM ), le conducteur du deux roues est plus exposé au danger qu'un automobiliste. Ce dernier doit donc respecter une série d'obligations, en particulier en matière d'équipement :

  • Port de casque conforme aux dispositions en vigueur. À cet effet, il faut préférer un casque modulable ou intégral à un jet pour plus de sécurité.
  • Avoir des gants conformes aux normes CE. Or, le décret n° 2016-1232 a renforcé cette exigence en y ajoutant le port du casque lors de la conduite en scooter électrique, peu importe la puissance de l'engin. 

Pour rappel, le non-respect de ce dispositif est passible de 68 euros d'amende. De plus, le permis de conduire est amputé d'un point.

Outre ces dispositifs de sécurité, la loi impose deux autres obligations :

  • Immatriculation : tous les scooters électriques doivent être immatriculés, même ceux qui n'ont pas de permis.
  • : tous les deux-roues doivent être couverts par une assurance. Celle-ci couvre au minimum la responsabilité civile, c'est-à-dire les dommages en cas d'accident dont le conducteur est responsable. Il faut souligner que l'assurance du scooter électrique coûte moins cher que celle du modèle thermique.

Bien que les scooters électriques soient soumis à un certain nombre de règles, opter pour ce mode de transport présente de nombreux avantages. En voici quelques-uns.

Scooters électriques : quels sont ses avantages ?

Respect de l'environnement

Les scooters électriques ne dépendent pas de sources d'énergies non-renouvelables comme le pétrole, le gaz naturel, le charbon ou l'énergie nucléaire. Conduire un scooter électrique réduit l'empreinte carbone et améliore l'environnement, car il n'émet pas de polluants nocifs ou de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. En optant pour un scooter électrique, vous pouvez aider l'environnement en réduisant les niveaux de bruit et de pollution et en favorisant un avenir plus sain et plus durable.

Rentabilité

Par rapport aux scooters à essence traditionnels, les scooters électriques présentent des avantages considérables en termes de coûts.

Ils utilisent des batteries lithium-ion. Cela permet de réduire la consommation de carburant, dont le prix augmente de nos jours. Ces batteries sont durables et peuvent durer de 2 à 4 ans. La durée de vie de la batterie peut être encore plus longue si elle est correctement entretenue.

Le coût de l'électricité pour recharger un scooter électrique est nettement inférieur au coût du carburant d'un scooter à essence. En outre, les scooters électriques nécessitent moins d'entretien, car ils comportent moins de pièces mobiles que les scooters classiques.

Commodité

Les scooters électriques constituent un mode de transport pratique, en particulier pour les trajets courts en ville. Ils sont légers et faciles à manœuvrer dans la circulation, ce qui en fait un excellent choix pour les citadins. En outre, de nombreux scooters électriques s'équipent de fonctions telles que la connectivité avec les smartphones et des systèmes GPS intégrés pour plus de commodité.

De plus, les scooters électriques n'ont pas de moteur qui vibre, ce qui réduit le stress sur votre corps. Il en résulte une conduite plus calme et plus agréable.

YouTube video

Scooters électriques sans permis : Subventions et aides financières à l'achat

En 2024, la France continue de promouvoir l'adoption des scooters électriques en offrant diverses subventions et aides financières. Voici les principales aides disponibles pour les acheteurs de scooters électriques :

Bonus Écologique

Le bonus écologique est une aide de l'État visant à réduire le coût d'achat des véhicules électriques. En 2024, ce bonus peut atteindre jusqu'à 900 euros pour les scooters électriques dont la puissance est supérieure ou égale à 2 kW, couvrant jusqu'à 27 % du prix d'achat TTC. Pour les modèles de puissance inférieure à 2 kW, l'aide est limitée à 100 euros, soit 20 % du prix d'achat​​.

Prime à la Conversion

Cette prime est accordée en échange de la mise à la casse d'un ancien véhicule essence ou diesel. Pour un scooter électrique, la prime peut aller jusqu'à 1 100 euros en 2024. Les conditions incluent la mise à la casse d'un véhicule polluant et l'achat d'un scooter électrique en France

Aides Régionales et Locales

Certaines régions et municipalités proposent des subventions supplémentaires. Par exemple, la région Île-de-France offre jusqu'à 1 500 euros pour l'achat d'un scooter électrique, avec la possibilité de cumuler cette aide avec le bonus écologique de l'État. D'autres villes, comme Nice, ont également des programmes d'aides locales, bien que ceux-ci puissent varier et être soumis à des conditions spécifiques​​.

Avantages Fiscaux

Les propriétaires de scooters électriques bénéficient d'avantages fiscaux, tels que l'exonération de la taxe régionale sur les certificats d'immatriculation et des tarifs réduits ou gratuits pour le stationnement en ville. Ces avantages rendent l'utilisation des scooters électriques plus économique et pratique​​.

Ces subventions et aides financières facilitent l'adoption des scooters électriques en rendant leur achat plus abordable, tout en soutenant les efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de promotion de la mobilité durable.

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Le coup de cœur de Julie❤️

À la recherche d’un scooter électrique ? Voici le meilleur du mois de juillet 2024

Julie – Journaliste technplay.com

Brumaire 3000 W, le scooter électrique mariant parfaitement style rétro et modernité.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *