in

Cette marque chinoise convertit vite fait ses motos en électrique : un travail bâclé dont il faut se méfier ?

moto chinoise électrique

La marque chinoise bouscule l'industrie de la moto en annonçant la conversion rapide de ses modèles à essence en véhicules électriques. Mais cette approche rapide cache-t-elle des compromis sur la qualité ?

La course à l'électrification s'accélère dans l'industrie de la moto et CFMoto, le célèbre constructeur chinois, ne veut pas être en reste. En annonçant la conversion rapide de ses motos à moteur à essence en versions électriques, l'entreprise suscite à la fois de l'enthousiasme et des doutes. Découvrez dans cet article les tenants et les aboutissants de cette transformation fulgurante et les compromis possibles en matière de qualité et de fiabilité. 

Une transformation rapide, mais à quel prix ?

Alors que de nombreux constructeurs automobiles optent pour des conceptions électriques à partir de zéro, CFMoto semble prêt à briser les règles en adoptant une approche différente. En effet, au lieu de concevoir un tout nouveau modèle de moto électrique, l'entreprise chinoise prévoit de donner une seconde vie à un châssis existant. Pour ce faire, elle a remplacé son moteur à combustion par une version électrique.

Cette décision, bien que peu orthodoxe, pourrait s'avérer être un coup de génie. Grâce à l'utilisation d'un châssis déjà éprouvé et de composants existants, CFMoto gagne du temps et économise des coûts de développement considérables. De fait, la société peut se lancer rapidement sur le marché des motos électriques.

Le modèle étudié, la sportive 450SR, a subi une transformation remarquable. Son moteur thermique de 450 cm3 a été remplacé par un moteur électrique, tandis que le reste du véhicule, y compris le châssis et la suspension, est resté inchangé. Une véritable métamorphose qui pourrait bien révolutionner le monde des deux-roues électriques.

Le risque de compromis sur la qualité : un facteur à prendre en compte

La transition rapide de la marque chinoise CFMoto vers les motos électriques offre des opportunités intéressantes sur le marché émergent de la mobilité électrique. Mais une conversion rapide peut-elle garantir la même qualité et la même fiabilité que des modèles conçus spécifiquement pour être électriques dès le départ ? Les sceptiques pointent du doigt les compromis possibles en termes de qualité et de performance.

D'ailleurs, en adaptant un châssis conçu à l'origine pour un moteur à combustion, CFMoto pourrait rencontrer des limites en termes de capacité de batterie et d'autonomie. Ainsi, alors que la moto de base affiche une puissance de 450 cm3, la version électrique pourrait avoir des performances plus proches d'un modèle de 125 cm3. Quant à son autonomie, elle pourrait s'avérer limitée.

Malgré ces difficultés, cette initiative marque un pas audacieux de CFMoto dans le domaine de la mobilité électrique. Il reste à voir comment l'entreprise entend capitaliser sur cette transformation, et si elle choisit de commercialiser la moto sous sa propre marque ou sous sa gamme de scooters électriques Zeeho, déjà bien établie sur le marché.

YouTube video

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *