in

Dis-moi ce que tu lis, je te dirais ce que tu feras

Augur 1

Les robots et machines disposant d’un Intelligence Artificielle ont beaucoup à apprendre de nous pour anticiper nos besoins ou comprendre nos réactions. Des chercheurs de Stanford, ont mis au point Augur, celui-ci utilise la littérature pour développer les capacités d’AI des robots.

Une base de données pour apprendre

Augur 2

Le nom de ce projet pas comme les autres ? Augur, il s’agit en fait de la mise au point d’un système d’apprentissage des Intelligences Artificielles à travers l’appréhension de textes qui seraient finalement représentatifs de notre civilisation… Pour cela, les robots ont accès à plus de 600.000 textes différents sur la base de données Wattpad.

Finalement, c’est la lexicométrie (une science qui étudie la structure des textes pour en faire ressortir les expressions communes par exemple) et la psychologie qu’ont fait se rencontrer les ingénieurs d’Augur. Grâce à une étude des expressions et de situations communes à chacun à travers les époques et les pays qui nous caractérisent, les robots parviennent à en apprendre sur nous, jusqu’à anticiper nos besoins et nos réactions.

Ce n’est pas la première fois que l’on a confronté des robots équipés d’une intelligence artificielle à la littérature, en effet, Neukom avait mis au défi les robots de créer un poème ou un texte littéraire. Ces deux disciplines qui paraissent éloignés l’une de l’autre sont parfois très proches…

Les premiers résultats d’Augur

Augur 3

Les robots utilisent un certain nombre d’algorithmes d’apprentissage pour pouvoir assimiler les textes et pouvoir en tirer des points communs et des manières de penser propres aux êtres humains. Pour le moment, l’apprentissage Augur n’en est encore qu’à ses balbutiements mais les premiers résultats sont assez convaincants… En effet, 91 % des objets présentés par des humains ont été reconnus par les robots, mais ce n’est pas leur seule prouesse ! Ils ont réussi à prévoir plus de 71 % des gestes qu’allaient faire les humains de l’expérience.

A la vue de ces résultats, on peut parier que les prochains robots qui arriveront sur le marché seront performants et parfaitement capables de comprendre et d’anticiper les émotions des humains pour leur apporter une véritable aide au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.