in ,

[Interview] Le rêve d’avions en papier connectés de Shai Goitein

power up

À l'occasion de la sortie aujourd'hui en France du Power Up 3.0 (voir le test réalisé par Thomas pour plus d'informations), Shai Goitein, son inventeur revient sur la création de cet avion de papier connecté à votre smartphone. Rencontre avec le designer industriel israélien, passionné par l'aviation.

power up couv

Où est-il possible de se procurer les différents Power Up ?

L'avion de papier est vraiment international. Nous vendons donc les Power Up un peu partout : aux États-Unis, en Europe, en Asie, en Australie. Dès aujourd'hui, nous lançons le Power Up 3 sur le marché français, et je pense que c'était le bon moment pour le commercialiser en France.

Comment avez-vous trouvé l'idée de créer un avion de papier connecté ? Surtout à un moment ou un autre objet volant – le drone – domine le marché des « volants ».

Shai Goitein
Shai Goitein, inventeur du Power Up 3.0.

J'ai commencé à concevoir cet avion de papier en 2006, alors que j'occupais un autre poste et que je ne possédais pas encore mon entreprise (Power Up). 2006, c'était l'époque des téléphones portables. Puis les smartphones ont introduit des technologies qui, aujourd'hui, ont par exemple permis l'émergence des technologies auxquelles on doit les drones. On a ainsi vu arriver des batteries surpuissantes, des poids plus légers, des moteurs miniatures, etc. Toutes ces technologies étant également plus légères, plus petites, et vraiment abordables. Et c'est ça qui m'a donné une idée : j'ai vu ces technologies comme pouvant être utilisées dans des produits dédiés aux hobbies. J'aimais les avions, j'ai moi-même été pilote, et j'ai pensé aux avions en papier, parce que rien n'avait encore été fait de ce côté-là.

Comment s'est passée la conception de cet avion pas comme les autres ?


Au départ, j'ai juste désigné le produit pour moi-même
, pour voir ce que ça pouvait donner, comme un de ces projets dans lesquels on se lance les week-ends pour se distraire. Et très rapidement j'ai réalisé que ce projet pouvait vraiment marcher, et que j'étais en mesure de créer un prototype fonctionnel qui pourrait être guidé à distance. La seule chose, c'est qu'à ce moment-là il n'y avait pas encore les smartphones.

Je suis un designer industriel, donc je suis sans cesse en train de réfléchir a comment rendre un projet commercialisable, et j'ai pensé que cette idée était la bonne pour être partager à travers le monde, et pas simplement être conservée comme un simple hobby personnel.
Ensuite l'histoire est simple : j'ai essayé de le vendre à une première entreprise, qui l'a acheté puis qui après ma l'a tout de suite retourné, car l'a jugé trop cher. Finalement, j'ai développé un autre projet, qui n'était pas un contrôle à distance, mais qui était beaucoup moins cher et qui permettait de réaliser des vols libres : très facile à utiliser, avec une charge très rapide et il peut voler pendant 1 minute. C'était le premier Power Up et la première de mes créations à être commercialisée. Ça a été tout de suite un bon succès commercial, qui a reçu des prix, notamment aux États-Unis.

[ot-video type= »youtube » url= »https://www.youtube.com/watch?v=q9bpp7zmM_A »]

Ensuite, la génération suivante – le Power Up 2 – a pris le relai avec de meilleures capacités de vols. Aujourd'hui, c'est la sortie du Power Up 3. Et ce dernier est une version du premier modèle, mais avec le contrôle smartphone. Nous l'avons redessiné pour qu'il soit plus petit, et utilise le Bluetooth. Ça a été commercialisé en début d'année dernière aux États-Unis. Et c'était une idée toute neuve ! Au-delà du fait qu'il s'agisse d'un avion de papier, c'est le fait qu'il soit contrôlé par votre smartphone qui le rend novateur. Je me suis inspiré des capacités des drones pour la conception de cette 3e génération, je voulais m'en approcher. Même si mon avion reste un jouet amusant, sans moyen de surveiller ni de prendre des photos.

Vous avez dit que vous aviez une formation de pilote ?

Dès un très jeune âge, j'ai commencé à faire voler des choses : je me revois jouer avec mon père avec un avion en bois. Plus tard je me souviens imaginer et créer des avions en papiers. Puis à l'âge adulte j'ai été un pilote cargo. Et c'est à peu près tout pour mon expérience de vol. Mais comme mon travail est celui de designer, je suis capable de me saisir d'une idée et de comprendre comment les consommateurs vont jouer avec. Et cela m'aide à transformer cette idée en expérience ludique et concrète.

Qu'est ce que l'avion en papier représente pour vous ?

power up représentation

Cela représente plusieurs choses pour moi. La première c'est l'innovation : Le simple fait de voler, l'invention en elle-même qu'a été le «vol» représente pour moi le fait de défier la gravité, quelque chose de fou, de magique. Et il y a cette même magie dans l'avion en papier : faire un avion depuis un morceau de papier qui au départ ne peut pas voler, et à partir de là savoir qu'on peut créer le vol, c'est quelque chose d'incroyable ! Savoir aussi qu'on peut inventer différents designs et que chaque design va faire voler l'avion différemment. C'est aussi l'idée de faire quelque chose de ses mains, d'inventer quelque chose, qui me plait là-dedans. Enfin, un avion de papier représente pour moi un très bon souvenir d'enfance. Parce que je pense que les enfants qui grandissent, le font notamment au travers de différents souvenirs, de différents évènements – par exemple on se souvient tous de la première fois où on a appris à faire du vélo – Ou encore réussir à envoyer un avion en papier que vous avez réussi à faire vous-même, c'est quelque chose qui représente un succès pour l'enfant !

Comment avez-vous financé ce projet ?

L'entreprise Power Up a commencé bien avant le projet Power uP 3.0. Cette entreprise est née de fonds privés, et a évolué petit à petit avec les différentes ventes. Le projet Power Up 3 a marqué un tournant dans l'histoire de notre entreprise : quand nous l'avons atteint, cela a vraiment nécessité des fonds importants, pour notamment couvrir les dépenses de la R&D. À partir de ce constat, nous sommes partis sur une plateforme de crowdfunding, . Ca c'était 2013, kickstarter était devenu très populaire.

kickstarter-

Pour moi les plateformes de corwndfunding, au-delà du fait de lever des fonds, servent aussi énormément aux jeunes entreprises, qui l'utilisent comme un outil pour tester le marché et voir si l'idée qu'ils veulent lancer est susceptible de plaire. Et d'ailleurs ça a très bien pris dans notre cas, puisque nous sommes toujours les kickstarter numéro 1, dans la catégorie «vol».

Travaillez-vous sur une autre version du produit ou avez-vous d'autres projets en cours ?

Nous sommes déjà en train de travailler sur la prochaine version du Power Up, mais je ne peux pas vous en dire plus pour le moment, mis à part que le produit sera commercialisé dès l'an prochain.

Qu'allons-nous découvrir en ouvrant notre kit de vol Power Up 3 ?

 

POWER UP box
Le Power Up 3.0 dans son emballage.

En tant que designer, c'était important que l'expérience commence dès l'ouverture du kit. Pour commencer, il y a ma photo sur la boite du kit, ainsi les gens peuvent savoir d'ou vient le produit, je pense que le fait de ne pas « caché » est très important. C'est bien que les gens sachant à qui ils ont à faire. Ensuite, nous avons investi beaucoup d'argent dans le packaging, nous voulions que ce paquet ne soit pas un « one-time packejing », mais une boite qui soit réutilisable. Avec des compartiments faits pour protéger la technologie, la boite contient aussi différents designs pour l'avion, et ainsi vous pouvez tester différents avions, ou des papiers waterproof si vous souhaitez le faire voler dans un endroit humide, la boite est aussi designée pour que vous puissiez mettre votre avion dedans et que vous puissiez le transporter avec vous. Vous avez aussi la technologie pour faire voler l'avion, mais aussi un câble pour recharger la batterie.

Le Power Up 3 est-il simple d'utilisation ?

power up utilisation

Je pense que le fait de faire voler un avion est très intuitif, et que c'est d'ailleurs bien plus facile que de faire voler des avions télécommandés. Sur l'application que nous avons créée, nous avons voulu conserver le côté intuitif que l'on a à simplement faire voler un avion de papier. Donc concrètement sur l'application vous avez le choix entre gauche et droite et c'est tout. Donc c'est très facile à utiliser.

Ensuite, en ce qui concerne l'avion en lui-même, l'avion qui vient dans la boite n'est pas prêt à voler. L'utilisateur va devoir créer l'avion en suivant un modèle qui lui est recommandé de suivre. Donc ils doivent plier l'avion en suivant certaines lignes de pli, et ils doivent bien le faire, car si l'avion ne fonctionne pas sans la technologie, il ne fonctionnera pas avec le power up.

Nous avons aussi créé neuf tutoriels vidéos, qui conduisent l'utilisateur étape par étape dans la création de l'avion de papier. Et c'est un peu comme une petite école de vol : on va de la création jusqu'au vol, puis on regarde un peu ce qu'on peut améliorer. Et c'est cet apprentissage et cette expérience de l'apprentissage que l'on veut aussi amener avec ce kit de vol. Parce qu'a chaque fois qu'on a quelque chose qui se présente à nous comme un challenge, et qu'on essaye, et qu'on devient meilleur et meilleur, je pense que c'est important parce que cela nous permet d'apprendre quelque chose. Après la facilité d'utilisation, va varier d'un consommateur à un autre: ça va dépendre du degré de leur degré de patience et de leur habileté personnelle. Mais ça reste et a été pensé pour une utilisation soit facile.

A qui est destiné l'avion de papier connecté ?

power up public

Intuitivement beaucoup de personnes vont découvrir ce produit comme un jouet, et vont penser que c'est un produit pour enfants. Mais nous avons vu au fil du temps que notre produit plait vraiment pour tout le monde. Certains l'achètent pour eux-mêmes, des mamans vont l'acheter pour leurs enfants, on a même des consommateurs qui ont 60 ans et plus.

Du côté des adultes, beaucoup l'apprécient, car le kit est déjà une connaissance qu'ils ont apprise et qu'ils ont conservé, parce que quand ils étaient jeunes ils s'amusaient à faire des avions en papier et à jouer avec. Cet avion c'est une façon de leur permettre de revivre ces bons moments.

Et du côté des enfants, c'est une opportunité pour les parents de sortir leurs enfants de devant les ordinateurs, et de leur faire faire quelque chose. Et puis il y a aussi ce côté technologique et connecté qui attire beaucoup les enfants, et qui est excitant parce que nous seulement ils doivent faire eux-mêmes leurs jouets, mais en plus ils peuvent le contrôler, et tout ça juste avec un smartphone. Donc c'est la parfaite rencontre entre le « l'activité manuelle » et la technologie ». Et nous voyons aussi beaucoup de professeurs utiliser nos produits pour enseigner à leurs élèves tout ce qui rentre dans le champ de l'aérodynamique : donc il y a aussi tout un aspect éducatif dans ce produit.

Une dernière recommandation pour nos lecteurs ?

power up 4

J'aimerais que les utilisateurs n'hésitent pas à partager en ligne les vidéos de leurs vols, ou encore des images des designs d'avions dont ils auraient l'idée. Ça pourrait être génial d'avoir une véritable communauté de passionnés autour de ces avions connectés, non ?

 

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Le coup de cœur de Julie❤️

Envie d’acheter un nouveau smartphone ? Voici le meilleur du mois de juin 2024

Julie – Journaliste technplay.com

Google Pixel 8 Pro

Smartphone Android débloqué avec téléobjectif, 24 Heures d’autonomie et écran Super Actua

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.