in

Faut-il interdire les voitures électriques chinoises dans les pays occidentaux ?

Une question qui brûle toutes les lèvres : est-ce qu'il faut interdire les voitures électriques chinoises sur le marché européen ? Si vous vous êtes posé cette question, voici quelques points que vous devrez savoir !

Les voitures électriques chinoises suscitent de vives interrogations. Est-ce qu'elles sont sécurisées et ne risqueraient-elles pas de transmettre des données sensibles à la Chine ? Cependant, les ventes de voitures électriques chinoises dans l'Union européenne ont augmenté de 23 % en 2023 malgré les limitations.

De plus, les véhicules électriques chinois sont en moyenne 20 % moins chers que les véhicules de marques occidentales. Ce qui fait qu'ils restent une alternative beaucoup plus abordable. On se demande donc s'il ne faut pas interdire les voitures électriques chinoises sur toute l'Europe ?

Beaucoup plus abordables mais moins sécurisées ?

Le Conseil européen des relations étrangères a souligné leurs préoccupations quant à la sécurité des véhicules électriques chinois. Ces véhicules sont équipés de capteurs qui surveillent le comportement du conducteur. Cela est aussi le cas pour les passagers à l'intérieur du véhicule et l'environnement extérieur.

Ces données peuvent être facilement transmises à la Chine. Entre temps, le fabricant chinois peut mettre à jour le logiciel du véhicule à distance. Le rapport soulève des questions sur l'utilisation de ces véhicules par les fonctionnaires européens, les députés, les juges, la police ou encore les médecins urgentistes. Leur circulation dans toute l'Europe et leur proximité avec les installations militaires d'autres infrastructures critiques peut nuire à la sécurité de tout un pays.

Ce conseil s'interroge également sur la réglementation nécessaire pour distinguer les caractéristiques de sécurité et la transmission des données. Face à ces nombreux questionnements, on se demande s'il n'est pas préférable d'interdire les voitures chinoises en Europe.

Qu'en est-il des voitures électriques occidentales en Chine ?

Il est intéressant de noter que la Chine elle-même a déjà pris des mesures restrictives. Le pays a limité l'accès des véhicules électriques occidentaux à certaines zones sensibles. Cela était le cas lors de la visite de Xi Jinping à Chengdu en juillet 2023. En effet, les voitures électriques Tesla ont été interdites dans certaines zones de la ville. Le Parti communiste chinois est conscient du potentiel d'espionnage que représente chaque voiture électrique indépendamment de son conducteur.

La Commission européenne est consciente de ces problèmes, mais pour l'instant, elle recommande seulement la prudence. Il est donc essentiel que l'Occident réfléchisse à l'avance aux implications de l'utilisation des voitures électriques chinoises, tout comme il l'a fait avec la 5G et .

Bien que les voitures électriques chinoises aient un bel avenir sur le marché, il est important de prendre en compte certains points. Cela concerne entre autres les problèmes de sécurité et de transmission de données sensibles à la Chine. Les autorités européennes doivent évaluer attentivement les risques et mettre en place des réglementations appropriées. L'objectif étant de garantir la sécurité et la protection des données des utilisateurs de ces véhicules !

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *