in

L’urine, cette source d’énergie !

Pipi

L’urine comme source d’énergie. Non ceci n’est pas une blague. L’expérience est très sérieuse, et nous vient tout droit du Royaume Uni. Une équipe de chercheurs britanniques a imaginé des chaussettes capables de produire de l’électricité grâce aux microbes contenues dans l’urine.

L’heure est aux résolutions vertes et écologiques. Aujourd’hui plus que jamais, des solutions naturelles pour produire de l’énergie se développent pour le plus grand bonheur de notre planète. Et de toute évidence, toute idée est bonne à prendre, comme par exemple transformer ses déchets humains en énergie électrique.

Cette équipe de chercheurs de l’université de l’Ouest de l’Angleterre, vient de concrétiser cette idée en mettant au point un système autonome de production d’énergie. Ce système s’appuie principalement sur des chaussettes conçues spécialement par l’équipe, et des piles à bactéries (MFC) pour  générer de l’électricité.

Chaussettes2

Le principe est simple, lorsque la personne se met à marcher, elle met en route des pompes installées dans le talon des chaussettes. A travers des tubes installés, Ces pompes font circuler l’urine en direction des 24 piles microbiennes accrochées aux mollets. Ces piles enferment elles-mêmes des bactéries qui vont absorber les nutriments, et s’en servir comme carburant pour tourner. L’énergie développée produira de l’électricité. Le principe est inspiré des poissons, expliquent les chercheurs. Tout comme les muscles des poissons ont besoin de leur approvisionnement en sang pour maintenir leurs réserve d’oxygène, les piles à bactéries ont besoin de l’urine pour assurer un approvisionnement constant pour maintenir leur fonctionnement.

Un rendement insignifiant

Il faut savoir que ce dispositif ne génère pas une quantité très conséquente d’énergie. Ce n’est pas encore aujourd’hui que vous allez pouvoir alimenter votre maison en électricité avec simplement de l’urine comme source d’énergie. Cependant les chercheurs estiment que ça pourrait toujours servir pour envoyer un message d’alerte en cas d’urgence, puisque ces chaussettes produisent assez d’électricité pour alimenter un émetteur qui envoie un message toutes les deux minutes.

Le concept de produire de l’énergie grâce à l’urine n’a rien de nouveau, puisqu’il a déjà été expérimenté auparavant, notamment pour des toilettes ou pour recharger des téléphones mobiles. Mais le principe de combiner les piles à bactéries à une technologie portable est singulier selon l’équipe de chercheurs.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.