in

La meilleure assurance moto pour votre moto électrique

La tendance est actuellement aux véhicules électriques qui polluent moins par rapport à ses homologues aux moteurs thermiques. Les deux-roues n’y échappent pas. Le succès croissant des scooters et des motos électriques l’illustre. Réduisant considérablement l’empreinte carbone de leurs utilisateurs, les motos électriques présentent aussi l’avantage d’être moins bruyantes. Ils constituent en fait un véhicule urbain par excellence.

Assurance moto électrique : une obligation légale

Malgré ces avantages, les motos électriques présentent les mêmes risques pour les usagers de la route. Ils peuvent être à l’origine d’accidents causant des dégâts matériels ou corporels. Pratiquement, la loi les considère donc comme des véhicules à moteur au même titre que les motos à moteur thermique.

Par conséquent, les propriétaires de deux-roues ont l’obligation de souscrire une assurance. Comme les propriétaires des véhicules à moteur thermique, les conducteurs de motos électriques risquent des sanctions en roulant sans assurance. Ils encourent en effet une amende de 3.750 €, une suspension de permis, voire une confiscation du véhicule.

Cependant, les motos et les scooters électriques ont leurs spécificités. Ils sont tout d’abord plus chers que les motos à moteur thermique. Ils ont aussi une autonomie relativement courte et exigent un certain temps de charge. Les compagnies d’assurance sont tout de même conscientes du potentiel que ce type de véhicules représente. Elles proposent donc des produits correspondants aux attentes des propriétaires de ces véhicules.

Prix de l’assurance moto électrique

Le coût de l’assurance moto électrique dépend de nombreux paramètres. Les spécificités des motos électriques en font des véhicules à usage urbain. Leurs conducteurs ne les utilisent que sur de courts trajets. Pratiquement, la faible autonomie limite considérablement le kilométrage.

De plus, la cylindrée des motos électriques se limite entre 50cc et 125cc. Vu leur puissance, ces véhicules n’offrent pas les mêmes sensations et n’atteignent pas les mêmes vitesses que les grosses cylindrées. Par conséquent, ils présentent moins de risque de provoquer des accidents.

Les compagnies d’assurance tiennent compte de ces éléments. Elles proposent notamment des contrats pour motos électriques 20 à 30 % moins chers par rapport aux contrats pour deux-roues thermique.

Les formules assurance moto électrique

En général, le type de véhicule change, mais les règles restent les mêmes. Le propriétaire d’une moto électrique a le choix entre trois formules d’assurance : au tiers, intermédiaire ou tous risques.

La formule au tiers pour deux-roues électriques

La formule au tiers constitue la couverture de base. Moins chère, elle protège également moins le motard. Comme étant de base, elle offre la garantie « responsabilité civile obligatoire » et la garantie « recours juridique ». La victime d’un accident bénéficie bien d’une protection, ce qui n’est pas le cas de l’auteur de l’accident. En cas de dommage corporel et matériel, le conducteur prend entièrement à sa charge les soins et les réparations.

La formule intermédiaire pour deux-roues électriques

Déposer son deux-roues dans un garage ou dans un parking privé ne représente qu’un risque minime de vol. Pourtant, on n’est jamais à l’abri d’un bike jacking ou d’un vol lors d’un stationnement en ville.

Comme le scooter électrique coûte relativement cher, inclure une garantie vol dans le contrat d’assurance est donc important. La formule intermédiaire donne cette possibilité. Elle contient généralement une couverture contre le vol et l’incendie. Elle inclut aussi les garanties « responsabilité civile obligatoire » et la garantie « recours juridique ».

Lors de la souscription de l’assurance vol et incendie, le propriétaire de la moto électrique a le choix entre les indemnisations basées sur la valeur à neuf et sur la vétusté du véhicule.

 La formule tous risques pour deux-roues électriques

La formule tous risques est la plus chère. Cependant, à la différence des formules au tiers et intermédiaire, elle prend en charge le motard. En principe, on calcule la valeur de la prime d’assurance sur la base de la valeur du deux-roues.

Comme son nom l’indique, elle présente tous les avantages :

  • Protection de la victime en cas d’accident, incluant les dommages corporels et matériel
  • Couverture des dommages matériels de la moto électrique
  • Couverture des dommages corporels subis par le conducteur.

Options couverture moto électrique

Les compagnies d’assurance proposent d’autres options pour l’assurance d’une moto électrique. L’option « catastrophe naturelle » couvre par exemple les dégâts subis en fonction de la valeur de l’engin. Quant à l’option assistance, elle assure le dépannage, le remorquage et le transport de la moto électrique et du propriétaire en cas de panne.

Les compagnies d’assurance mettent à disposition de leurs clients de nombreuses formules et options. Le mieux que l’on puisse faire c’est d’utiliser un comparateur d’assurance afin de trouver la meilleure formule pour une moto électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *