in

On n’y croyait plus : La voiture électrique d’Apple de retour sur les routes (discrètement)

Est-ce que la voiture électrique d' pourrait enfin voir le jour ? Après plusieurs années de cogitation, il faut croire que le géant de l'informatique est sur la bonne voie !

Cela fait presque six ans qu'Apple a annoncé vouloir se mettre à la conception d'une voiture électrique autonome, mais jusqu'à ce jour, le projet ne semble pas aboutir, du moins publiquement. En effet, la marque travaille discrètement en coulisse en se lançant une série d'essais autonomes sur les routes publiques. Ces essais se sont intensifiés l'année dernière par rapport à 2022, atteignant un pic de 83 900 kilomètres, ce qui semble raviver les espoirs !

La Californie, un terrain de choix pour les voitures autonomes !

Alors, si vous avez douté qu'Apple lancera bientôt sa voiture électrique, sachez que l'enseigne a obtenu un permis pour tester sa technologie révolutionnaire sur les routes californiennes. Grâce à cette autorisation, Apple a pu collecter plus de données sur les rues et déterminer comment son logiciel dédié aux véhicules autonomes se comporte devant les embouteillages.

Comme la conduite autonome est aujourd'hui au cœur de tous les débats, surtout auprès des constructeurs automobiles, il faut croire qu'Apple n'est encore qu'en phase d'essai. La Californie n'a fourni l'autorisation qu'à une condition : un conducteur doit se trouver derrière le volant.

Cela garantirait la sécurité des autres usagers de la route. Toutefois, d'autres entreprises telles que Waymo et Nuro, la société de livraison autonome, ont reçu l'aval de l'Etat pour déployer la technologie de conduite autonome en Californie.

La voiture électrique d'Apple, plus longue mais sur la bonne voix !

Il faut cependant noter que le total des essais d'Apple pour sa voiture électrique est bien inférieur à celui des autres constructeurs tels que , ou encore Waymo. Ce dernier a parcouru 3,7 millions de kilomètres d'essai en Californie avec un conducteur de sécurité au volant et 1,2 million de kilomètres d'essai sans personne au volant.

En plus de mener des essais dans la ville californienne, Waymo exploite également son service de voiture sans conducteur à Phoenix et effectue des essais à Austin, au Texas. Les restrictions semblent handicaper Apple dans ses essais de voiture électrique autonome avant de démocratiser son service.

Quoi qu'il en soit, la production semble reprendre les rails. Apple vise désormais à développer des fonctions d'aide à la conduite automatisée plus proches de celles proposées par des constructeurs automobiles tels que Tesla, Ford et Mercedes-Benz.

Bien que ces fonctions comportent des éléments automatisés, elles exigent des conducteurs qu'ils prêtent attention à la route à tout moment. La date de lancement de la version réduite de l'Apple EV a été reportée de 2026 à 2028, selon Bloomberg.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *