in

Les robots Kiwi livrent à manger aux étudiants de Berkeley

Kiwi Robots livraison repas étudiants campus Berkeley

La start-up Kiwi sur le campus de Berkeley utilise des robots de façon pratique plutôt que de les maintenir en gestation dans ses bureaux.

On considère parfois que les robots sont encore une perspective lointaine pour un usage concret. Bien sûr, on en a déjà vu en usage avancé, capable d’ouvrir des portes par exemple. Il ne s’agit cependant que d’un usage en laboratoire. Kiwi veut aller plus vite et plus loin.

Kiwi Robots

Robots Kiwi : déjà plus de 10.000 livraisons

Pourquoi garder les robots au laboratoire ? L’équipe de Kiwi a tout de suite cherché à donner un usage concret à ces robots. Dans une ville comme San Francisco, c’est par exemple interdit. Les autorités ont peur que les robots ne prennent d’assaut les rues. Pour Kiwi, la solution passe donc par le campus universitaire.

Se trouvant à une distance raisonnable du campus, la start-up a donc mis à profit la situation pour tester ses robots. De petite taille, ceux-ci ne gênent pas trop la circulation sur le trottoir. « Je pense que les trottoirs sont sacrés et que nous devons créer une technologie qui interagisse avec les gens de la meilleur façon possible » explique Felipe Chavez Cortes, le CEO de Kiwi.

Plus de 10.000 livraisons auraient déjà été faites. Si la start-up possède plusieurs tailles de robots, les plus discrets fonctionnent dans 80% des cas. Au total, ce sont trois d’entre eux qui se relaient à différentes étapes du trajet. Certains sont complètement autonomes, d’autres semi-autonomes. Surtout, c’est moins cher que des humains. Et c’est là un facteur décisif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *