in

Ce qu’il fallait retenir cette semaine : Défis pour Tesla et BYD, progrès des moteurs diesel, alliance IA-humains pour la gestion de patrimoine

Bienvenue dans notre rendez-vous hebdomadaire ‘Ce qu'il fallait retenir cette semaine' sur Technplay.com. Comme chaque semaine, nous plongeons dans le cœur de l'actualité technologique pour en extraire l'essentiel.  Des dernières innovations en matière de mobilité à l'évolution continue des gadgets, sans oublier les phénomènes de la pop culture, nous vous offrons un résumé essentiel pour rester connecté. Voici les points saillants de cette semaine.

Ralentissement des ventes de voitures électriques en Chine : et confrontés à des défis

Les ventes de voitures électriques en Chine, premier marché mondial, connaissent un ralentissement important depuis le début de l'année 2023. Tesla et BYD, les deux principaux acteurs du secteur, sont confrontés à des défis. Tesla a dû revoir ses prix à la baisse pour rester compétitif face aux offres moins chères des constructeurs chinois, ce qui a engendré une baisse de sa part de marché, passée d'environ 11% début 2023 à 7% récemment. BYD, de son côté, fait face à des difficultés en Amérique mais aussi sur son marché domestique, où le ralentissement général du secteur des voitures électriques touche également le constructeur chinois.

Pour en savoir plus, lisez cet article.

Une révolution russe pour verdir les moteurs diesel

Les chercheurs de l'Université RUDN en Russie ont réussi à adapter des moteurs diesel traditionnellement alimentés par des carburants fossiles pour fonctionner avec de l'huile de colza, un biocarburant bien plus écologique. Après de nombreux ajustements techniques minutieux, ils sont parvenus à égaler les performances du diesel tout en réduisant considérablement les émissions polluantes. Cette avancée pourrait remettre en question la suprématie annoncée de l'électrique et redonner un nouveau souffle à l'industrie des moteurs à combustion, à condition de repenser leurs fondamentaux pour les rendre plus durables.

Pour en savoir plus, lisez cet article.

L'intelligence artificielle et l'expertise humaine, une alliance gagnante pour la gestion de patrimoine

L'intelligence artificielle prend de plus en plus de place dans la gestion de patrimoine en raison de sa capacité à analyser rapidement de grandes quantités de données financières et à fournir des recommandations personnalisées en fonction des objectifs et du profil de risque de chaque investisseur. Cependant, l'intervention humaine d'un conseiller en gestion de patrimoine reste nécessaire pour intégrer des éléments subjectifs et contextuels que l'intelligence artificielle ne peut pas prendre en compte, ainsi que pour guider les investisseurs dans leurs décisions. L'alliance entre l'intelligence artificielle et l'expertise humaine semble donc être la meilleure approche pour concilier performance et sécurité dans la gestion des investissements.

Pour en savoir plus, lisez cet article.

La pépite de notre chaîne YouTube cette semaine

YouTube video

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *