in

L’Apple Watch va-t-elle causer une épidémie de grossesses non désirées ?

apple watch grossesses non désirées

La technologie de suivi de l’ovulation sur l’Apple Watch permet-elle d’éviter les grossesses non désirées ? Il semblerait bien que non !

Une des meilleurs montres connectées pour femme, l’Apple Watch a renforcé son avance ces derniers temps. Ainsi, Apple a lancé une fonctionnalité intrigante : la capacité d’estimer si une personne a ovulé.

Cette fonctionnalité se base sur la mesure de la température au poignet. Elle permettrait selon la société d’aider les gens à comprendre leur corps et à déterminer le moment optimal pour essayer de tomber enceintes. Le public ne sait toutefois pas nécessairement comment utiliser ces informations en toute sécurité.

Les limites de l’application Apple Watch pour éviter les grossesses non désirées

La technologie de suivi de l’ovulation de l’Apple Watch débarque avec l’Apple Watch Series 8 et l’Apple Watch Ultra. Certains experts médicaux craignent ainsi que les prévisions de fertilité ne soient utilisées à mauvais escient. Les récentes restrictions sur le droit à l’avortement aux États-Unis compliquant l’interruption de grossesses non désirées, aggravent ces craintes. Cela fait de la collecte et du stockage des données sur ses cycles menstruels, un choix précaire, voire dangereux.

Kate White est une gynécologue en exercice et chercheuse en planification familiale à la Boston University School of Medicine. Elle a déclaré qu’avoir plus d’informations sur votre corps sans contexte, est dangereux. Cette pratique pourrait amener les utilisateurs à confondre le suivi du cycle avec une contraception infaillible. L’application de l’Apple Watch pourrait être confondue avec une méthode permettant d’éviter les grossesses non désirées.

Le suivi de la fertilité est une méthode de contrôle des naissances utilisée depuis longtemps. Il est de plus en plus plébiscité par les personnes ne voulant pas du contrôle hormonal des naissances. Apple a toutefois annoncé que le suivi du cycle de l’Apple Watch ne doit pas être utilisé pour éviter les grossesses non désirées. La technologie de la société ne fournit que des estimations de l’ovulation. Elle ne doit pas être utilisée pour le diagnostic des conditions médicales affectant l’ovulation comme le syndrome des ovaires polykystiques.

Le fonctionnement de la technologie de suivi de l’ovulation de l’Apple Watch

L’Apple Watch doit être portée toute la nuit pour qu’elle puisse mesurer la température corporelle toutes les cinq secondes. Cette température baisse en effet légèrement juste avant l’ovulation et augmente pendant celle-ci. L’algorithme de cette montre connectée mesure ces changements et informe son utilisatrice plusieurs jours après son ovulation.

L’American College of Obstetricians and Gynecologists déclare cependant que cette méthode est similaire à celle dite de rythme. Cette dernière a un taux d’échec élevé par rapport aux formes hormonales et barrières de contraception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.