in

Un robot-insecte aussi rapide qu’un cafard et agile qu’un guépard

robotbricks

Tout le monde le sait, les insectes bénéficient d’une maniabilité particulièrement incroyable. C’est dans cette optique que des chercheurs de l’Université de Berkeley ont conçu un robot inspiré de ces derniers  et doté de leur qualité : rapide, discret et agile.

Il ne s’agit pas tout à fait d’une première expérience. Les ingénieurs avaient déjà créé un minuscule robot, capable de se déplacer jusqu’à 1.5milles à l’heure. Aujourd’hui, ils cherchent davantage à améliorer cette première version, en tentant de la rendre encore plus agile.

Un robot à l’échelle d’un insecte, inspiré des araignées

Les ingénieurs de Berkeley se sont en effet inspirés du principe des coussinets collants des araignées pour concevoir leur nouveau robot. L’objectif est de créer un engin minuscule, qui se déplacerait à une vitesse grand V, et qui pourrait surtout parcourir tous les types de terrain.

Scientifiquement parlant, on parle du principe de l’adhérence électrostatique. L’effet électrostatique est actionné lorsque deux mouvements sont soumis à un champ électrique. Grâce à la réaction, les capacités de ce robot à pivoter et à dévier sont particulièrement hallucinantes.

Un robot agile, mais également maniable

Un robot-insecte prend son envol | Radio-Canada.ca

Le système de conception de ce nouveau robot l’a également rendu davantage maniable. Il comprend plusieurs couches de matériaux. Lorsque celles-ci entrent en contact avec le champ électrique, elles fléchissent immédiatement. Le robot est capable de tourner autour de son pied « pincé ». Pour ce faire, il est doté de coussinets de pieds, qui réagissent face à la tension créée par l’effet électrostatique.

Dans la pratique, le résultat est similaire au comportement d’un insecte, qui peut rapidement se tourner et être facilement maniable. Pour information, bien que rapide, les premiers modèles développés étaient difficilement contrôlables. Leur déplacement était surtout aléatoire. Les coussinets de pieds constituent les plus grandes innovations sur ces nouveaux modèles.

Un robot insecte qui se veut également robuste

La petite taille de ce nouveau robot a été étudiée, de manière à ce qu’il puisse se glisser dans tous les environnements. Il pourra être utilisé ainsi dans les recherches effectuées dans les zones les plus dangereuses. Pour ce faire, il a été conçu avec un maximum de résistance, pour supporter au mieux les forces de compression.

Selon les chercheurs, ce robot pourrait survivre même s’il avait été piétiné par une personne qui pèse plus de 100 livres.

Le défi de demain sera de concevoir un petit robot, qui possède les performances et le contrôle des modèles plus gros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.