in

Un robot bipède à tête de quadricoptère destiné au divertissement

Robot bipède à tête de quadricoptère

Des chercheurs de l’Université de Tokyo ont mis au point un robot bipède doté d’une tête équipée d’un quadricoptère pour ne pas chuter. Un robot vraiment pas banal à découvrir ici…

L’un des principaux problèmes des robots bipèdes est qu’ils chutent souvent et, à moins qu’ils ne puissent se relever seuls, doivent être aidés par un humain pour se redresser. Pour maintenir l’équilibre, l’homme utilise son oreille interne. Il n’existe cependant pas d’équivalent électronique aussi pointu que l’oreille interne des humains pour les robots. Lorsque l’oreille interne de l’homme commence à se montrer défaillante, comme par exemple chez les personnes âgées, l’homme utilise alors un substitut… une canne. Pour contourner l’obstacle des chutes à répétition et trébuchages réguliers, des chercheurs japonais ont mis au point un robot bipède qui n’utilise pas véritablement ses pates pour marcher mais est maintenu en lévitation par un quadricoptère de type drone.

Aerial-Biped : le robot à tête de quadricoptère

Baptisé Aerial-Biped, ce robot a un aspect bien étrange qui prête à sourire. Ce robot a résolu le problème de la bipédie en utilisant une tête quadricoptère. Maintenu dans une position debout par sa tête, ce robot n’utilise alors guère ses pates, qui d’ailleurs sont particulièrement grêles sur ce prototype.

Même si ce mode de locomotion pour robot est innovant, elle n’est cependant guère pratique. Difficile donc d’imaginer Aerial-Biped livrer des produits ou être utilisé comme robot sauveteur. Selon Azumi Maekawa, le chercheur qui a travaillé sur ce robot, Aerial-Biped ressemble davantage à un flamant. De par son mode de locomotion particulier, le scientifique annonce que l’objectif est avant tout de « développer un robot bipède capable d’afficher les mouvements souhaités, y compris diverses danses, en plus de la marche ». L’utilisation de ce robot serait donc davantage orientée vers le divertissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *